Effectuer une recherche sur le site.

MOB’ILE’YON

Services autour de la voiture partagée et connectée en milieu rural

Quelle est l’innovation portée par le projet ?

Le couplage d’offres de service autour de la voiture sur la base d’une flotte dédiée ou professionnelle ou appartenant à des particuliers va demander des outils innovants pour gérer l’offre et la demande des usagers et les contraintes associées

Année de mise en oeuvre
2021

Comment le projet fonctionne ?

Dans les 2 territoires d’expérimentation (Ile d’Yeu et la Roche sur Yon Agglomération), le projet vise à proposer un service de mobilité autour de la voiture partagée et connectée, alternative à l’usage de la voiture individuelle et alternative plus économique en s’appuyant sur les communautés de citoyens déjà formées et/ou d’ambassadeurs. Ce service peut prendre la forme d’un service de mise en relation pour covoiturer, pour partager sa voiture et réserver une voiture en partage, avec un service de stationnement pour les territoires ayant cette problématique. Ce service viendra en complémentarité des offres de mobilité déjà existantes sur les territoires (bus, location vélo, covoiturage, cars, trains régionaux...).

Les territoires peu denses ou insulaires de Vendée rencontrent une certaine précarité de la mobilité et par endroit des problématiques de stationnement. Ce projet a pour but de mettre en place et expérimenter des nouveaux services de mobilité autour de la voiture (partage de véhicules, covoiturage, autostop, stationnement) dans 2 territoires de Vendée, initiés et opérés avec l’aide de communautés citoyennes et/ou d’ambassadeurs. Ces nouveaux services sont en lien avec les services de mobilité existants et donc valorisés et connectés à travers des outils numériques.

L’objectif de ce projet est d’expérimenter et opérer plusieurs services de mobilité sur les 2 territoires tests :

  • Territoires de l’Ile d’Yeu et de la Barre-de-Monts : service de partage de véhicules, covoiturage, service de stationnement. Le service de partage de véhicules peut se faire à partir d’une flotte de véhicules à créer ou déjà existante à proximité de la gare maritime ; service qui pourrait être sous le contrôle d’une association de citoyens de l’Ile d’Yeu : Yeu’M’Gar’Ou
  • Territoires de la Roche sur Yon Agglomération : service de partage de véhicules à partir de la flotte de véhicules du SyDEV sur la Roche-sur-Yon + service de partage de véhicules de particuliers et d’entreprises, de covoiturage et de stationnement sur les communes rurales limitrophes + sites internet et applications mobiles d’informations en temps réel des offres de mobilité de proximité + réseau d’établissements relais/partenaires pour assurer un service d’informations physique de proximité et lieux physiques pour déposer et prendre des véhicules partagés

L’expérimentation mettra en œuvre des services autour de la voiture (partage de véhicules, covoiturage, service de stationnement), ainsi que les outils d’informations auprès de l’usager : outils multimodaux et interfaces physiques. L’expérimentation vise également à démontrer l’impact du levier « communautaire » ou « collaboratif » sur ces nouveaux services et leurs utilisations. Le projet vise également à démontrer l’importance d’adresser au citoyen un bouquet de services de mobilité en milieu rural pour réussir à faire adopter par les citoyens une démarche de mobilité durable.

Quels sont les usagers concernés par le projet ?

Ces services doivent répondre aux besoins des habitants pour leurs déplacements domicile-travail en semaine et leurs déplacements plus ponctuels (rendez-vous médicaux, loisirs, culture, sport..). Ces services pourront s’adresser également à toutes personnes, notamment aux touristes. Cette offre de services viendra en complément des services de mobilité existant sur les territoires

Quels sont les clefs de réussites et les leviers facilitateurs du projet ?

Deux territoires aux caractéristiques différentes :

  • Ile Yeu et La Barre-de-Monts : territoire insulaire, rurale et touristique
  • La Roche-sur-Yon Agglomération : ville centre de Vendée, concentrant le plus d’emplois avec des communes rurales périphériques
  • Le président de La Roche-sur-Yon Agglomération, le maire de l’Ile d’Yeu, les présidents des associations de citoyens, et le Président du SyDEV ont manifesté leurs volontés d’expérimenter ces nouveaux services (cf. lettres de motivation). Le Pôle ID4Car a manifesté son soutien au projet.

Les citoyens de l’Ile d’Yeu sont d’ores et déjà impliqués. Les citoyens de La Roche sur Yon Agglomération restant à impliquer, le seront à travers des méthodes d’animation et de sensibilisation spécifiques, avec l’appui de prestataires dédiés.

Sur le territoire de la Roche-sur-Yon Agglomération, la collectivité impliquera les ambassadeurs recrutés sur la commune rurale test et les directions des trois structures (SyDEV, Vendée Energie, Elise) pour la mise en partage de leurs flottes de véhicules. La collectivité mobilisera également son délégataire de transport en commun, RATP Dev.

Les facteurs de réussite sont :

  • la maximisation de l’usage de ces nouveaux services, grâce notamment à la sensibilisation, la concertation citoyenne et la participation des associations de citoyens
  • la connectivité des services sur un même territoire et entre territoire, afin d’apporter une réponse à tous les déplacements pendulaires
  • la coordination des politiques publiques entre territoires
  • la collaboration d’acteurs divers (associations, collectivités territoriales, acteurs économiques…)

Les points de vigilance sont :

  • l’implication des communautés de citoyens, qui seront bénévoles au regard des services créés
  • la complexité technique des services envisagés et son intégration aux systèmes d’informations existants

Ile d’Yeu : La relation entre le territoire de l’Ile d’Yeu (habitants de l’Ile d’Yeu et Elus) avec les Elus de la Barre-de-Monts, ses habitants et les associations reste à établir sur ce sujet.

La Roche-sur-Yon agglomération : Le lien entre les élus de la commission transports de l’agglomération et les réseaux associatifs dans les communes périphériques, pour recruter des citoyens moteurs et/ou des ambassadeurs, reste à établir. Le lien entre le service transports et déplacements durables de l’agglomération et les tissus associatifs du territoire reste également à établir.

46.664705907322, -1.4234431132385

MOB’ILE’YON

Syndicat Départemental d’Energie et d’équipement de Vendée

pour en savoir plus