Effectuer une recherche sur le site.

BoMAT - Bouquet de mobilités alternatives pour tous

Coordonner les initiatives éparses des EPCI et acteurs du territoire en matière de mobilité alternative afin de créer une offre complète.

Quelle est l’innovation portée par le projet ?

L’innovation réside aussi dans l’intégration de la mobilité dans les politiques de revitalisation des bourgs-centres, au moment de leurs conceptions et de leurs mises en œuvre.

Année de mise en oeuvre
2019

Comment le projet fonctionne ?

Territoire rural et de moyenne montagne, le Haut-Jura est confronté à des besoins en déplacements croissants (38% seulement des actifs travaillent dans leur commune de résidence contre 75% en 1982) et à une forte dépendance à la voiture individuelle (81% des déplacements pendulaires) due notamment à la faiblesse de l’offre en transports en commun. Le taux de motorisation élevé (87% des ménages ont au moins 1 voiture) masque le manque d’offre alternative pour les non motorisés (jeunes avant le permis, âgés, sans emploi, etc.) ou son impact sur la précarité énergétique des ménages les plus fragiles. Ces publics à mobilité contrainte (potentiellement 1 500 ménages) se concentrent majoritairement dans les bourgs-centres du territoire.

L’enjeu est de développer des solutions de mobilité attractives pour tous afin de maintenir un territoire rural vivant. Il s’agit également de structurer ces offres en tirant parti de la dynamique engagée dans les bourges-centres pour renforcer leurs complémentarités à l’échelle du bassin de vie, par-delà la multiplicité des AOT et acteurs concernés.

Le projet BoMAT HAUT-JURA vise à coordonner, à l’échelle d’un bassin de vie, les initiatives éparses des EPCI et acteurs du territoire en matière de mobilité alternative afin de créer une offre complète et coordonnée qui atteindra, grâce à un déploiement simultané, un public seuil suffisant pour s’inscrire de façon pérenne dans les usages du territoire.

Pôles de mobilité dans 7 bourgs-centres : Regrouper, organiser, développer, connecter, rendre plus visibles et accessibles les différents services à la mobilité structurés en pôles à travers des aménagements et équipements (véhicules en auto-partage, parcs à vélos sécurisés, stationnements réservés, bornes de recharges, arrêt bus-TAD- stop organisé, etc.).

Liaisons pour irriguer le territoire : Développer l’auto-stop organisé et le covoiturage en complément de l’offre TC existante pour connecter les centres-bourgs et permettre le rabattement vers ces derniers

Mobilité durable pour des publics spécifiques : aménagements d’itinéraires et flotte de VAE à usage touristique, animations auprès des entreprises.

L’expérimentation portera en premier lieu sur l’organisation d’un bouquet d’offre destiné à offrir des solutions variées, mobilisables par des publics-cibles distincts (habitants, touristes, salariés des PME/TPE). Il s’agit de dépasser l’approche uniquement infrastructurelle de la mobilité en développant une offre multi supports et flexible pour faciliter l’émergence de nouveaux usages, sans investissements lourds. Cette offre sera créée dans le cadre de la revitalisation des bourgs-centres comprenant un réaménagement significatif des cœurs de ville. L’objectif est d’activer simultanément les leviers de la rénovation urbaine et de placer la mobilité au cœur de cette stratégie.

Quels sont les usagers concernés par le projet ?

Le projet BoMAT entend constituer une plateforme pour faire dialoguer les différentes parties prenantes de la mobilité sur le territoire : les communautés de communes et les bourgs-centres du Pays du Haut-Jura, les autorités organisatrices de mobilité, le Parc, etc.

L’objectif est de développer une culture de l’éco-mobilité à destination de tous les habitants du territoire et de  proposer de nouvelles solutions de mobilité pour les personnes qui n’ont pas accès à la voiture (jeunes, inactifs, personnes âgées).

Quels sont les clefs de réussites et les leviers facilitateurs du projet ?

Le projet constitue le volet mobilité du SCOT Haut-Jura dont l’élaboration a été pilotée par les élus du Parc, des communautés de communes et bourgs centres en association avec la DDT, le Département du Jura et de la Région Bourgogne-Franche-Comté. Sur le plan opérationnel, la mise en œuvre des orientations du SCOT s’appuie sur une conférence des Présidents des EPCI du Haut-Jura qui a fait de la revitalisation des bourgs centres et de la transition énergétique une priorité. La candidature à l’AMI vient conforter les initiatives en cours (TEPOS, TEPCV…) portées par les collectivités et s’articule avec les stratégies régionales (SRADDET, contrat de territoire).

L’évaluation du projet devra porter une attention particulière à l’importance d’une offre multi-supports dans un contexte de faible densité urbaine. La nécessité du rapprochement géographique se combinera avec la nécessité d’une mise en réseau des acteurs favorisant les proximités relationnelles (dans le domaine social mais aussi dans le secteur du tourisme).

La multiplicité des intervenants en matière de mobilité, si les objectifs ne sont pas partagés, peut constituer un frein à la mise en place d’une offre coordonnée à l’échelle du Pays.

De nombreuses initiatives locales existent déjà mais elles sont globalement peu connues des usagers potentiels. Le risque est donc de développer des offres qui ne rencontrent pas le public suffisant qui permette de les pérenniser.

La dynamique de projet est très riche, l’enjeu de revitalisation et les objectifs fixés étant totalement partagés. Il est donc fondamental de maintenir active cette logique de coopération entre les acteurs, à différentes échelles territoriales et à l’interface entre les différents dispositifs concernés (AMI régionaux, TEPCV/TEPOS, OPAH, etc.) grâce à un accompagnement continu et suffisant. L’approche technique et institutionnelle (faisabilité des projets) ne suffit pas, il est impératif de déployer des actions de communication et d’animation tout au long du projet, selon une approche permettant de faire dialoguer les différentes parties prenantes, y compris la majorité silencieuse des habitants.

46.374803998273, 5.9735694029569

BoMAT - Bouquet de mobilités alternatives pour tous

Syndicat Mixte du Parc naturel régional du Haut-Jura

pour en savoir plus