Effectuer une recherche sur le site.

Pouce Vert

Organiser un covoiturage spontané et solidaire pour mutualiser les véhicules et permettre à des personnes non motorisées de se déplacer.

Quelle est l’innovation portée par le projet ?

L’entraide, la mutualisation et le partage sont les mots-clés de ce projet puisque le but est de favoriser le covoiturage spontané et le vivre-ensemble intergénérationnel.

Année de mise en oeuvre
2019

Comment le projet fonctionne ?

L’expérimentation envisagée consiste à mutualiser les véhicules et permettre à des personnes non motorisées de se déplacer.

Il y a 6340 actifs sur le territoire pour 5416 emplois. 85,4% des actifs travaillent sur la communauté de communes. Tous ne sont pas motorisés, c’est pourquoi il est essentiel de proposer une solution, en plus des transports en commun pour qu’ils puissent se rendre au travail.

Ce projet doit permettre davantage de solidarité et de partage entre les habitants. Cela peut passer par de l’entraide entre voisins pour aller à des rendez-vous médicaux, ou entre collègues pour aller au travail, entre parents pour aller à l’école ou accéder à des loisirs…

Ce dispositif est entièrement gratuit et permet non seulement aux habitants de diminuer les coûts (entretien du véhicule, carburant…), mais aussi de diminuer l’empreinte carbone.

Pour cela, des axes principaux ont été définis afin de rejoindre Nontron, Piégut-Pluviers, Saint-Pardoux-la-Rivière et Javerlhac-et-la-Chapelle-Saint-Robert, soit les communes principales du territoire.

Outre les aires de covoiturage existantes, une vocation complémentaire sera apportée aux abris bus pour permettre un stationnement plus sécurisé et ne pas gêner la circulation actuelle. D’autres points de passage sont également à définir avec l’aide des maires de la Communautés de Communes.

Les points d’arrêts seront visibles à l’aide de panneau pour indiquer la direction. Pour sécuriser le dispositif et rassurer les habitants, ils auront dès leur inscription une carte nominative avec un numéro d’adhérent ainsi qu’un autocollant à déposer sur le pare-brise de leur véhicule.

Quels sont les usagers concernés par le projet ?

La solution cible un public très large : jeunes, actifs, inactifs, retraités, entreprises, associations…

Les usagers potentiels sont les actuels autosolistes et les personnes ayant des difficultés de mobilité.

Quels sont les clefs de réussites et les leviers facilitateurs du projet ?

Les facteurs de réussite sont :

  • L’appui des maires pour relayer l’information sur les communes et sécuriser les résidents quant au dispositif et à l’inscription à ce dispositif.
  • L’appui et l’implication des élus, des partenaires locaux et des points d’informations du territoire (associations, entreprises, mairies, médiathèque, club des anciens, Mission Locale, Pôle Emploi…)
  • La prise de conscience par les habitants des enjeux économiques, sociaux et écologiques.
  • L’appropriation du dispositif par les habitants du territoire
  • La bonne localisation et répartition des arrêts
  • La rédaction de la charte pour sécuriser le dispositif et le rendre plus fiable
  • La formation et la sensibilisation des habitants quant aux règles de sécurité routière concernant le covoiturage

Les freins potentiels sont :

  • Le désintérêt des maires pour relayer l’information sur les communes et sécuriser les résidents pour le dispositif et l’inscription à ce dispositif.
  • La non-implication des élus, des partenaires locaux et des points d’informations du territoire (associations, entreprises, mairies, médiathèque, club des anciens, Mission Locale, Pôle Emploi…)
  • L’incompréhension et le désintérêt des habitants face aux enjeux économiques, sociaux et écologiques.
  • La non-appropriation du dispositif par les habitants du territoire
  • La mauvaise localisation et répartition des arrêts
  • L’incompréhension de la charte pour sécuriser le dispositif et le rendre plus fiable
  • La non-sensibilisation des habitants quant aux règles de sécurité routière concernant le covoiturage

La communication sera un levier indispensable pour accrocher les habitants et les amener à modifier leurs  comportements de déplacement. C’est pourquoi, le travail avec les élus et les acteurs locaux est primordial. Plus leur implication sur ce dispositif sera grande et plus l’impact sera grand sur le territoire et le public qu’ils touchent. C’est le cas notamment des structures d’insertion avec lesquelles la Communauté de Communes est en contact pour favoriser la mobilité des publics en difficulté.

Les élus de chaque commune fer

45.5261342, 0.6593319

Pouce Vert

Communauté de Communes du Périgord Nontronnais

pour en savoir plus