Covid19 - Toutes les informations et les modalités de fonctionnements des mobilités prises pour pallier la crise sont disponibles sur le site du gouvernement

Plateforme de mobilité rurale, pour tous et multi-sites

Répondre à l’ensemble des problématiques de mobilité rencontrées en milieu rural

Quelle est l’innovation portée par le projet ?

La gouvernance de la plateforme sera innovante car elle s’appuiera principalement sur le modèle de l’Economie Sociale et Solidaire. Elle sera participative et tiendra compte de l’évolution des attentes des opérateurs et des besoins des usagers.

Année de mise en oeuvre
2019

Comment le projet fonctionne ?

Le projet apporte des solutions personnalisées et adaptées aux :

  • personnes en insertion professionnelle qui ne parviennent pas à accéder à un emploi ou à une formation parce qu’elles ne sont pas véhiculées, ne sont pas titulaires du permis de conduire et/ou qui rencontrent des freins psychologiques ou cognitifs.
  • personnes âgées dépendantes et aux PMR qui souffrent d’isolement ;
  • jeunes qui ne peuvent pas accéder à des activités culturelles ou de loisirs ;
  • autres publics : familles, touristes, agents de la COCM…

Du fait de conditions d’éligibilité très ciblées, les dispositifs de mobilité existants n’apportent pas une réponse satisfaisante à ces publics. Une méconnaisse de ces dispositifs est également constatée.

Le projet expérimenté est une plateforme de mobilité :

  • RURALE : qui répond à l’ensemble des problématiques de mobilité rencontrées en milieu rural.
  • POUR TOUS : qui s’adresse à les tous publics (personnes en insertion professionnelle, personnes âgées, jeunes, familles, touristes…)
  • MULTI-SITES : elle est présente sur les 3 pôles du territoire afin de conserver de la proximité auprès des futurs usagers.
  • EVOLUTIVE car elle ne peut pas répondre à tous les besoins identifiés dès son démarrage.

Pour répondre à ces besoins, la plateforme de mobilité travaillera sur deux axes :

LE « SAVOIR BOUGER » :

  • Accompagnement personnalisé des usagers avec si nécessaire en complément, la réalisation de bilan de compétence en mobilité selon les difficultés rencontrées ;
  • Réalisation d’ateliers mobilité individuels ou collectifs si jugés nécessaires lors du bilan de compétence ;
  • Auto-école sociale ;
  • Education à la mobilité active et aux transports en communs dans les écoles et collèges du territoire

LE « POUVOIR BOUGER » :

La plateforme s’appuie sur les dispositifs de mobilité existants sur le territoire et les améliorer si nécessaire. En premier lieu elle s’appuie sur le transport à la demande de proximité et le transport solidaire, mais aussi sur garage solidaire « propulsion », les mobilités douces, la location solidaire de véhicules 2 et 4 roues, sur le covoiturage…. La plateforme espère apporter des solutions adaptées qui répondront aux différentes problématiques de mobilité rencontrées. Elle contribue aussi à l’expérimentation de mobilités durables et alternatives : covoiturage de proximité, réseau d’itinéraires cyclables en route partagée, l’auto-partage de véhicules électriques…

La plateforme de mobilité telle qu’elle est envisagée sur le territoire de la COCM est innovante car elle traitera à terme l’ensemble des problématiques de mobilité rencontrées en milieu rural. Elle ciblera donc tous les publics et pas seulement les personnes en insertion professionnelle comme le font généralement les plateformes de mobilité qui sont seulement « inclusives ».

Quels sont les usagers concernés par le projet ?

Tous les habitants du territoire de la communauté de communes (dont les entreprises, les associations et l’action sociale jeunesse et les personnes à mobilité réduite)

Quels sont les clefs de réussites et les leviers facilitateurs du projet ?

Pour que le projet de la plateforme réponde au mieux aux enjeux du territoire, un groupe-projet composé d’acteurs du champ social et de l’emploi (voir le paragraphe « caractérisation des acteurs du territoire » dans le 2/) a été constitué dès l’initiation de ce projet.

Les présidents en charge des commissions « cohésion sociale » et « services à la population » font aussi partie du groupe-projet.

L’objectif du groupe-projet est de co-construire une plateforme qui réponde réellement aux enjeux de terrain.

Les membres de la commission « développement durable » qui porte le projet de plateforme de mobilité sont consultés pour valider les grandes étapes de l’essaimage (de l’étude d’opportunité).

Une fois opérationnelle la plateforme devra également de mobiliser les usagers pour qu’elle s’adapte en permanence à l’évolution de leurs besoins.

Pour évaluer la réussite de la plateforme, les indicateurs suivants pourront être mis en œuvre :

  • Nombre de personnes ayant été conseillées par la plateforme ;
  • Nombre de personnes ayant été accompagnées par la plateforme (bilan de compétence) ;
  • Pour chaque dispositif de mobilité : nombre de bénéficiaires ;
  • Nombre de personnes ayant connu un retour à l’emploi sur le territoire COCM

Nota : d’autres indicateurs ou dispositifs d’évaluation pourront être définis ultérieurement dans le de cadre de l’étude d’opportunité.

La plateforme de mobilité n’étant pas opérationnelle, il est difficile d’identifier les leviers relationnels à améliorer. Néanmoins, il est probable qu’un bon relationnel au sein de la gouvernance partagée de la plateforme soit l’une des clés de réussite de l‘expérimentation.

49.292894730227, -1.5431943713321

Plateforme de mobilité rurale, pour tous et multi-sites

Communauté de Communes Côte Ouest Centre Manche

pour en savoir plus