Covid19 - Toutes les informations et les modalités de fonctionnements des mobilités prises pour pallier la crise sont disponibles sur le site du gouvernement

Ma ville à vélo

 la commune du Teil a pensé le projet « Ma ville à vélo » afin d’identifier et de proposer à ses habitants et aux élèves des quartiers politique de la ville un transport scolaire doux

Quelle est l’innovation portée par le projet ?

Une volonté d’innover dans le domaine du transport scolaire, mais pas que :  -    Une innovation méthodologique : un service conçu pour et avec les usagers -    La mise à l’étude d’une innovation technologique : le vélobus

Année de mise en oeuvre
2023

Comment le projet fonctionne ?

Située entre Lyon et Marseille, Le Teil est une ville de passage traversée par la RN102. Victime de la désindustrialisation, Le Teil a vu ses entreprises fermer et sa population se paupériser. Ville d’accueil, elle continue à voir arriver une main d’œuvre étrangère d’origine européenne importante. De nombreuses familles présentent des contraintes importantes en termes de mobilité (absence de permis et de véhicule) qui rendent les déplacements difficiles à l’intérieur de la commune.
Prochainement, trois écoles des quartiers Sud vont être regroupées au sein du nouveau groupe scolaire en construction. Ce sont près de 300 élèves qui devront rejoindre quotidiennement leur nouvel établissement qui se trouvera à 1,6 km de chez eux. Lors des réunions de concertation en vue de la création de nouvelles écoles, de nombreuses familles ont pointé du doigt la nécessité de mettre en place un transport scolaire.
Plusieurs éléments vont permettre de repenser les mobilités à l’intérieur de la ville et de favoriser les circulations douces :
-construction du contournement de la RN102 qui libérera la ville d’un flux important de véhicule lourd (10 000 camions/ jour)
-Le séisme qui a endommagé la ville, le 11 novembre 2019, offre l’opportunité de repenser la ville ; de nombreuses habitations seront détruites et des nouveaux aménagements sont envisageables.
-un projet cœur de ville visant à redynamiser le centre-ville souhaite favoriser les liaisons douces entre les quartiers et le cœur de ville et ses services publics et commerciaux.
Objectifs du projet :
-    Changement de comportement vers un usage régulier des modes de transport doux, notamment le vélo
-    Diminution significative des émissions de CO2 à l’échelle de la ville
-    Favoriser la mobilité et lutter contre la sédentarité
-    Activité 1 : Conception d’un vélobus
-    Activité 2 : Mise en place participative du service de vélobus, vélos-bus, pédibus ou autre solution innovante dans l’attente d’une homologation
-    Activité 3 : Actions de sensibilisation et de formation au vélo
-    Activité 4 : Mise en fonction du moyen de transport doux et innovant sélectionné pour le ramassage scolaire des enfants et des déplacements extrascolaires
-    Activité 5 : Retours d’expériences, évaluation
-    Activité transversale : Communication

 

Quels sont les usagers concernés par le projet ?

Bénéficiaires directs du projet :
-    Enfants qui bénéficieront du service innovant mis en place (300 élèves de la nouvelle école) + enfants fréquentant les centres de loisir et équipements sportifs et culturels
-    Habitants des deux quartiers "politique de la ville"

 

Quels sont les clefs de réussites et les leviers facilitateurs du projet ?

Le contexte idéal consisterait en une bonne émulation des acteurs et partenaires du territoire doublée d’une bonne communication. De bonnes méthodes pédagogiques et des participants motivés feraient des cours de vélo un véritable succès. Enfin, le bon déploiement du projet serait encouragé par une prise de compétences de la communauté de communes dans le cadre de la Loi d’Orientation sur les Mobilités et par un contexte économique porteur dans le domaine des modes de déplacements doux et actifs. Pour finir, un contexte idéal supposerait l’homologation du vélobus, de l’entreprise Vélomnibus.
-    Un projet issu d’une réflexion territoriale sur l’usage du vélo à l’échelle départementale, intercommunale et communale
-    Un projet co-construit avec les habitants
-    Des parties prenantes diverses et complémentaires (deux collectivités, une association, une entreprise, des familles et élèves, des enseignants et éducateurs)
-    Des tests de moyens de transport doux et innovants déjà testés sur site qui ont remporté un grand succès auprès des familles et des élèves
Les freins sont de l’ordre de la participation : en effet, bien que nous comptions nous donner les moyens pour faire participer un maximum les habitants, le contexte post-séisme et l’épidémie de covid 19 pourraient décourager certaines personnes. En effet, ces deux crises successives prennent beaucoup de temps et d’énergie aux habitants qui pourraient se mobiliser moins que prévu sur le projet.
Le cadre légal qui restreint l’homologation de nouveaux véhicules est aussi un frein au projet.
Une personne sera recrutée par l’association Mobilité0726 au début de l’année 2020 afin de coordonner le projet et être relais d’information auprès des habitants. Nous comptons de plus sur le soutien des trois adultes-relais du Teil et sur l’équipe de médiation afin de garantir la participation des Teillois dans le projet.
Concernant l’homologation, un travail de fond a été engagé avec les services compétents, ce qui devrait permettre de débloquer la situation. Dans l’attente, d’autres solutions de transport scolaire doux et innovants seront mises en place afin de faire évoluer durablement les pratiques des élèves comme des parents et Teillois.

 

44.6538, 4.6386

Ma ville à vélo

Commune Le Teil

Pour en savoir plus