Covid19 - Toutes les informations et les modalités de fonctionnements des mobilités prises pour pallier la crise sont disponibles sur le site du gouvernement

EXPENAVETTE

Expérimenter une navette communale électrique et gratuite avec un circuit intramuros afin de proposer une liaison des quartiers au centre-ville et une liaison des quartiers entre eux

Quelle est l’innovation portée par le projet ?

système de transport collectif intramuros avec un minibus électrique gratuit

Année de mise en oeuvre
2021

Comment le projet fonctionne ?

L’expérimentation d’un système de transport collectif électrique sur le territoire répond à un plusieurs objectifs.
Dans un premier temps, la mise en place d’un tel système de transport vise à faciliter les déplacements au cœur de la commune. Il s’agit de garantir à tous la possibilité de se déplacer librement dans des conditions optimales de coût et de durée du trajet. Le choix d’une navette communale à horaires fixes a été opéré en ce sens : il permettra à l’ensemble de la population de profiter de ce système. A contrario, l’établissement d’un système de transport à la demande ne permet, quant à lui, que de répondre aux besoins de déplacements des personnes captives.
Un second objectif est celui de la préservation de l’environnement et de la réduction de la pollution de l’air. Il s’agit de maintenir la qualité de vie qui fait la richesse des territoires ruraux. Il est de la responsabilité des pouvoirs publics d’assurer les meilleures conditions en la matière. Le report modal de la tranche d’âge « 60/75ans et plus » vers ce mode de transport peut être significatif (env. 25% -> env. 485 personnes à raison de 2 jours semaine).
Le projet consiste à expérimenter une navette communale avec horaires fixes et circuits déterminés sur le territoire de la commune d’Aubigny-sur-Nère.
L’expérimentation d’une navette communale électrique à Aubigny-sur-Nère nécessite, dans un premier temps, la location du véhicule.
En effet, l’acquisition d’un minibus de type urbain constitue, hors perspectives de financement, un coût colossal pour une collectivité. Les élus ont optés pour un véhicule électrique de type BLUEBUS, les réponses à l’appel d’offre qui sera constitué, permettront d’affiner les options qui pourront être adoptées. Le choix de louer un véhicule permet à la commune de ne pas se retrouver dans une situation où le service de transport collectif ne serait pas fréquenté, avec un véhicule vide et donc par la suite inutilisable.
Ce choix permet de minimiser les coûts de location, le véhicule étant de taille modeste, et d’apprécier la fréquentation du service sur une durée d’un an. Si le véhicule apparaît inadapté pour le service, la sélection d’un nouveau véhicule pourra être effectuée.
Au terme de l’expérimentation, si une pérennité du projet est envisagée, la possibilité d’acquérir le véhicule utilisé lors de celle-ci est possible.
Considérant les modalités d’expérimentation du service, le choix de confier son exploitation à un transporteur a été retenu.
En effet, les contraintes d’exploitation d’un service de transport collectif pour une collectivité sont importantes : la création d’une régie de transport avec l’affectation de moyens humains à celle-ci étant administrativement lourde.

Quels sont les usagers concernés par le projet ?

Le public ciblé est
-    les personnes âgées,
-    les personnes situées à l’écart du centre ville ou des services de proximité,
-    les personnes ne disposant pas d’un véhicule

 

Quels sont les clefs de réussites et les leviers facilitateurs du projet ?

Pour répondre à la problématique de revitalisation du centre ville, il s’agira de proposer une nouvelle offre de mobilité
Pour répondre à la problématique d’isolement des personnes, le service sera proposé sur l’ensemble du territoire (nombreux arrêts)
Pour répondre à la problématique empreinte carbone, le service sera non polluant
Le contexte idéal est un démarrage du service au Printemps accompagné d’une communication complète (courrier, réseaux sociaux).
La gratuité, la communication ainsi que la multitude des points d’arrêts sont des facteurs déterminants.
La situation épidémique que nous traversons apparaît comme un frein potentiel du projet, les personnes âgées (public cible) pourraient craindre l’utilisation d’un transport en commun.
L’actualisation des points d’arrêts en fonction des besoins constatés permettra d’adapter le service.

 

47.4887443, 2.4407153

EXPENAVETTE

Commune d'Aubigny-sur-Nère

Pour en savoir plus