Effectuer une recherche sur le site.

Déploiement de 2 bus à hydrogène

Mon projet/mon action de déploiement de 2 bus hydrogènes  permet de réduire significativement les émissions de polluants  pour répondre aux problèmes de qualité de l’air

Quelle est l’innovation portée par le projet ?

Le projet permettra de tester la technologie hydrogène en France et de réduire les nuisances (pollutions et sonores) aux abords de la ligne de bus.

Année de mise en oeuvre
2019

Comment le projet fonctionne ?

Ce projet répond à la volonté de Versailles Grand Parc de favoriser des expérimentations en faveur des mobilités innovantes en s’appuyant sur les entreprises de son territoire. Elle répond à la problématique de pollution de l’air présente en Ile de France en favorisant l’utilisation de véhicules propres.

Une réduction significative du taux d’émission de CO2 et de particules car les véhicules hydrogènes n’émettent que de l’eau. Ce projet facilite également l’exploitation, car contrairement aux bus électriques, les bus hydrogènes peuvent se recharger en 15/30 min contre parfois la nuit pour les bus électriques. Ils peuvent également rouler sur de plus longues distances (+ de 300km) avec un plein.

Les bus iront se charger au niveau de la station hydrogène des Loges en Josas. Station ouverte en 2018 à proximité du site R&D d’Air Liquide est déjà ouverte au public. Une station de recharge spécifique pour les poids lourds a été installée sur le site.

Quels sont les usagers concernés par le projet ?

Ce projet est à destination des utilisateurs des transports publics en leur offrant un moyen de transport plus propre et plus silencieux. Il participe également à une amélioration de la qualité de vie des riverains à proximité de la ligne de bus.

Quels sont les clefs de réussites et les leviers facilitateurs du projet ?

Il faut profiter d’une restructuration d’un réseau de bus, ou la modification d’une ligne de bus entrainant l’acquisition de nouveaux véhicules. Il faut pouvoir s’intégrer dans un projet plus global en lien avec l’hydrogène car les stations et les véhicules coûtent encore très chers, il faut donc multiplier les cas d’usage afin de rentabiliser l’investissement.

La mobilisation des acteurs privés (investissement, ingénierie, transporteurs…) et des acteurs publics (AOM, communes,…) afin de mener à bien le projet car il implique de nombreuses contraintes d’exploitation (recharge en station et non au dépôt) mais également des contraintes de sécurités aux abords de la station et d’acceptabilité par les habitants (communication importante). Il faut également définir un business model tenable afin de justifier l’intérêt de l’hydrogène par rapport à d’autres énergies (rentabilité à long terme, capacité de transport, distance,…)

L’un des principaux freins au développement de la mobilité hydrogène reste le prix des bus et la disponibilité d’une station de recharge. Il existe également un frein sur l’acceptabilité du système, beaucoup de personnes s’inquiètent de la dangerosité de l‘hydrogène

L’un des leviers est de pouvoir aller à la recherche des différentes subventions existantes. Dans le cadre de notre projet, nous avons eu la chance de bénéficier du projet européen H2020. Nous avons su également capitaliser les investissements portés par la société Air Liquide afin d’expérimenter l’hydrogène pour les bus en nous appuyant sur la station-service hydrogène créée par Air Liquide. L’expérimentation permettra également d’avoir un retour sur l’acceptabilité de l’hydrogène auprès des voyageurs réguliers de la ligne et auprès du transporteur, notamment sur les process de maintenance des véhicules.

 

Membre du pôle de compétitivité

www.pole-moveo.org

Caractéristiques

48.801506967208, 2.1309659387609

Déploiement de 2 bus à hydrogène

Versailles Grand Parc

pour en savoir plus