Ateliers Régionaux de la Logistique (ARL)

renforcer la performance économique et environnementale de la filière logistique en région Sud, renforcer les liens entre les acteurs publics et privés, et proposer des solutions concrètes en réponse aux besoins des acteurs locaux.

Quelle est l’innovation portée par le projet ?

Les ateliers proposent un lieu/cadre d’échanges ouverts, très flexibles : participatifs sans obligation, selon les disponibilités et besoins des acteurs, avec une intégration possible au fil de l’eau. Ils reposent sur un noyau dur de participants. 

Année de mise en oeuvre
2018

Comment le projet fonctionne ?

Il s’agit de proposer des solutions concrètes en réponse aux besoins des acteurs locaux, être un lieu d’échanges, d’expériences, de veille collective, de production de guides ou d’outils, et d’émergence de projets/expérimentations.

Cet atelier se décline en différents sous-groupes progressant en parallèle. De nombreuses actions sont engagées.

Une fiche projet avec un certain nombre d’indicateurs est proposée aux porteurs des expérimentations de l’ARL. Pour l’instant elles n’ont pas été remplies.

L’atelier principal Logistique urbaine et co-piloté par la Métropole de Nice/Ville de Nice et La Poste.

Il comporte 5 sous-groupes :

  • Compte propre (artisans)
  • Espaces logistiques urbains
  • Harmonisation des réglementations les livraisons
  • Logistique des MIN
  • Logistique décarbonée

Des réunions plénières ou de groupes de travail sont organisées régulièrement selon les besoins et l’actualité, à l’initiative des co-pilotes en accord avec la Région Sud.

La dernière plénière (février 2021) a réuni 65 personnes.

Production d’une newsletter annuelle avec un tour d’horizon de l’avancement des différents ateliers thématiques de la démarche globale

Des actions concrètes mises en place dans l’ARL « logistique urbaine » :

  • Guide de sensibilisation à l’harmonisation des réglementations des livraisons de marchandises en milieu urbain,
  • Expérimentations (ELU cœur de ville pour logistique propre, cyclologistique cœur de ville, plateforme numérique adossée à des hubs physiques, navettes propres de ramassage-livraison MIN),
  • Guide d’aide à la décision pour accompagner la transition énergétique des flottes TRM (en cours)
  • Élaboration d’un outil de numérisation des arrêtés de livraison des marchandises (en cours)
  • Visites de sites ou organisation d’évènements

Exemple du contexte et de la production de l'un des groupes de travail :

Dans nos villes du sud, comme partout en France et en Europe, le besoin de mieux encadrer les livraisons se fait de plus en plus criant. A ce jour il existe presque autant de réglementations des livraisons qu'il existe de communes. Cet empilement de règles complexifie la tâche des livreurs et des agents de contrôle, participe à la congestion routière et aux nuisances environnementale. Que ce soit les commerçants, les riverains, les livreurs et les pouvoirs publics, nous pouvons tous bénéficier d'une simplification et harmonisation des réglementations des livraisons. Il s'agit de ne pas censurer les différences mais d'assurer une cohérence d'ensemble sur un territoire élargi en s'appuyant sur une nécessaire collaboration intercommunale.

La réglementation est un levier d'une grande efficience... à condition d'être concertée et bien appliquée. C'est dans cette optique qu'un groupe de travail établi dans le cadre des ateliers régionaux de la logistique, proposent les premières pistes de réflexion visant à simplifier et harmoniser les réglementations des livraisons dans notre région à travers un guide.

Quels sont les usagers concernés par le projet ?

Tous les acteurs de la logistique urbaine (acteurs publics, institutionnels, privés -fédérations, transporteurs, logisticiens, chambres consulaires, bureaux d’études, aménageurs, promoteurs, start-up, énergéticiens, gestionnaires d’infrastructures … - chercheurs) sont visés en lien avec les différentes typologies/filières (réglementation, grande distribution, circuits courts, MIN, artisans, véhicules à faible émission, déchets).
Le guide sur la réglementation s’adresse aux élus ainsi qu’aux techniciens des collectivités (envoi à toutes les communes de la région)
 

Quels sont les clefs de réussites et les leviers facilitateurs du projet ?

La mise en œuvre des projets doit être accompagnée d’une volonté politique, s’adaptée au contexte réglementaire et prendre en compte les évolutions dues à la crise sanitaire.
Co-pilotage par des experts de la logistique urbaine
Pérennisation de la dynamique depuis la mise en place en 2018
Un très large panel d’acteurs publics et privés
Des liens établis avec des démarches parallèles : observatoire Sud Foncier Eco, groupes de travail plateformes paysannes, fabrique de la logistique, le programme InTerLUD, programme EVE
Des actions concrètes mises en place 
Partage d’expérience, veille collective
Manque de candidatures (les chargeurs ne sont pas forcément représentés) et de pilotes
Essoufflement de la démarche due à la crise sanitaire
Certains sous -groupes moins productifs
Mettre à jour le nombre des ateliers par rapport aux thématiques, le périmètre d’intervention 
Remobiliser les acteurs suite à la crise sanitaire
Etablir une évaluation des ateliers (fiche de suivi des projets déjà existante)
 

Caractéristiques

43.301882, 5.3751257

Ateliers Régionaux de la Logistique (ARL)

Région sud

En savoir plus