Covid19 - Toutes les informations et les modalités de fonctionnements des mobilités prises pour pallier la crise sont disponibles sur le site du gouvernement

Plan de Mobilité Rurale du Pays Sancerre Sologne

Définir une stratégie globale de mobilité adaptée aux spécificités et aux besoins locaux.

Quelle est l’innovation portée par la solution de mobilité ?

Améliorer les conditions de déplacements des habitants tout en valorisant et développant les modes de déplacements alternatifs à l'automobile et en limitant sa dépendance en proposant la mise en oeuvre d'un programme de mesures adaptées aux besoins.

Comment ça marche ?

Le plan de mobilité du Pays Sancerre Sologne tente de répondre à plusieurs enjeux. En effet, en milieu rural, la mobilité se caractérise généralement par :

  • une utilisation forte de la voiture individuelle ;
  • une part faible de l'usage des transports collectifs, hormis les transports scolaires ;
  • des phénomènes d'immobilité en particulier chez les personnes âgées ;
  • des déplacements longs en distance et une part de déplacements de courte distance à ne pas négliger.

Le plan de mobilité du Pays Sancerre Sologne a pour objectif de répondre à trois enjeux globaux :

  • social : accessibilité du territoire et des services en particulier pour les services primaires ;
  • économique : accessibilité à l'emploi, précarité / vulnérabilité énergétique ;
  • environnemental : émissions de gaz à effet de serre.
     
  • Établir un diagnostic fin quant aux conditions et pratiques de déplacements, sur et en interaction avec le territoire ;
  • Définir une stratégie globale de mobilité adaptée aux spécificités et besoins locaux : différents échelles (communes vers pôles de proximité, territoire, lien avec l'extérieur) et publics cibles (actifs, captifs...) ;
  • Intégrer la mobilité dans une vision prospective et innovante en lien avec les projets du territoire ;
  • Améliorer les conditions de déplacements des habitants tout en valorisant et développant les modes de déplacements alternatifs à l'automobile et en limitant sa dépendance en proposant la mise en oeuvre d'un programme de mesures adaptées aux besoins, contextes et finances locales.
     

Pour quels usagers et sur quels territoires ?

Ce sont les personnes sans emploi ainsi que les jeunes qui constituent les publics prioritaires puis les personnes âgées et PMR, donc globalement l'ensemble des populations les plus captives et potentiellement les plus fragiles.
S'ils sont estimés comme des cibles secondaires, les actifs seront toutefois à ne pas négliger, car aujourd'hui plusieurs entreprises du territoire rencontrent des difficultés de recrutement du fait que de nombreux candidats n'ont pas de moyen de transport individuel ou sont en recherche d'autres solutions de mobilité moins coûteuse et/ou plus écologiques.
Les touristes, en revanche, ne constituent pas une cible à privilégier dans le cadre de ce Plan de Mobilité Rurale.

Année de création de la solution

2018

Quel est le niveau de maturité de la solution ?

En phase de déploiement et commercialisation

Combien de temps faut-il pour la déployer ?

Plus de 1 an