Covid19 - Toutes les informations et les modalités de fonctionnements des mobilités prises pour pallier la crise sont disponibles sur le site du gouvernement

Covoiturage du quotidien en milieu rural

Une solution qui peut révolutionner la mobilité en milieu rural.

Quelle est l’innovation portée par la solution de mobilité ?

Alliance de la simplicité pragmatique rurale et des avancées technologiques, couverture 4G/5G, APPS performantes.

Comment ça marche ?

Pour qu'il y ait une offre de covoiturage sûre et abondante pour les passagers, il faut que ce soit ultra simple et attractif pour les conducteurs, en vue d’un effet "boule de neige" :
1.    Des points d'arrêt de covoiturage partout, de plusieurs catégories : arrêt simple, arrêt avec stationnement vélo, arrêt avec stationnement vélo + VL, pôle multimodal, etc. Ils doivent être référencés, nommés, géolocalisés, équipés d'un QR code.

2.    Le trajet d'un conducteur ou d'un passager est un itinéraire entre deux points d'arrêts, qui en dessert plein d'autres au passage. : « sa propre ligne de covoiturage ».

3.    Il convient de développer une application qui permette le croisement de lignes individuelles de covoiturage sur les points d’arrêts communs au trajet du conducteur et des passagers.

4.     Le passager se rend au point d’arrêt le plus proche.
L'application lui propose les solutions de point d’arrivée au fil des conducteurs à l'approche de cet arrêt, en fonction de leurs propres trajets : le passager dit alors oui ou non.
Quand il a dit oui, la voiture du conducteur et son prénom s'affichent sur son smartphone. A ce moment-là, la transaction est conclue. Au point d'arrêt où il est déposé, le passager poursuit éventuellement son trajet avec un autre covoiturage du même type selon les mêmes modalités ou avec un autre mode de déplacement, par exemple en bus.

5.    Le conducteur active l'application au départ en indiquant son point d’arrivée, avec le nombre de places disponibles.
Au fil de son trajet, le conducteur reçoit des alertes lui indiquant qu'il doit prendre en charge tels passagers à tels arrêts et les déposer à tels autres.
S'il a une alerte, par un bip ou un énoncé oral, il est alors tenu de prendre le passager, au point d'arrêt convenu. Sur son écran apparait la photo et le prénom du passager, le point d'arrêt d'arrêt de prise en charge. Une place est alors "débitée".

Pour quels usagers et sur quels territoires ?

Toute la population rurale. La question peut se poser du public mineur et de l'âge auquel le service peut être ouvert à des mineurs. 14 ans ?
Nous recherchons une start-up prête à développer l'application, à vocation nationale, sur la base d'un modèle économique à construire, notamment dans toute la phase de montée en puissance de "l'effet boule de neige".


Le contexte idéal pour mettre en œuvre la solution :

  • le bassin de vie d'une petite ville ou ville moyenne ;
  • un département, une intercommunalité volontaire décidée à investir dans les points d'arrêts et dans un plan de communication ad hoc en lien avec les communes concernées ;
  • une start-up prête à développer l'application, à vocation nationale, sur la base d'un modèle économique à construire, notamment dans toute la phase de montée en puissance de "l'effet boule de neige" à construire.

Nota : ce projet serait grandement facilité par une adaptation du code de la route autorisant les arrêts de covoiturage sur des arrêts de transport scolaire ou de bus, avec l'accord des gestionnaires de voirie et des AOM.

 

Année de création de la solution

2019

Quel est le niveau de maturité de la solution ?

Idée

Combien de temps faut-il pour la déployer ?

De 6 mois à 1 an

Quels sont les différents coûts afférents à la solution ?

  • Investissements (€) : 100 000
  • Fonctionnement (€ / an) : 20 000
  • Exploitation (€ / an) : 10 000

 

Quelles sont les références qualifiant la solution ?

Idée en gestation

Actions emblématiques :

  • Plan départemental des déplacements du département de Vaucluse.
    Lieu : Vaucluse.
  • Audit de la direction de l'aménagement du département des Landes, avec un important volet "mobilité".
    Lieu : Landes.
  • mission de conseil stratégique sur la recherche d’un modèle alliant stationnement et nouvelles mobilités dans le cadre de la ZAC d’aménagement de la Presqu’île Eco-Cité à Grenoble.
    Lieu : Grenoble.

 

Témoignages de collectivités

Cette idée a été soumise à de nombreux pratiquants du covoiturage et à des collectivités de différents niveaux.
Elle est particulièrement bien reçue et considérer par beaucoup comme la bonne solution pour développer massivement le covoiturage de proximité, notamment en milieu rural.
Elle a aussi été testée auprès d'opérateurs de covoiturage, qui ont marqué leur intérêt sans franchir le pas de s'en saisir.
Elle verra probablement le jour lorsqu'une grande collectivité ou une série d'intercommunalités lanceront un appel à projet pour une application répondant aux fonctionnalités proposées.