Covid19 - Toutes les informations et les modalités de fonctionnements des mobilités prises pour pallier la crise sont disponibles sur le site du gouvernement

T'Solid'R

Les territoires ruraux ne disposent pas tous de moyens de locomotions adaptés à l'ensemble de la population. Les difficultés de mobilité représentent un facteur croissant d’exclusion et d’isolement social.

Quelle est l’innovation portée par le projet ?

Se déplacer autrement, éviter l'isolement, accéder aux services, créer ou recréer du lien social.

 

Année de mise en oeuvre
2018

Comment le projet fonctionne ?

Mon projet répond à la problématique suivante :

Les territoires ruraux ne disposent pas tous de moyens de locomotions adaptés à l'ensemble  de la population. Les difficultés de mobilité représentent un facteur croissant d’exclusion et d’isolement social.
En Poitou-Charentes, 85.7% des déplacements domicile-travail sont effectués en voiture, camion ou fourgonnette. L’absence de véhicule personnel constitue alors un obstacle majeur pour accéder à l’emploi, aux loisirs et aux rendez-vous administratifs et médicaux. Les territoires ruraux, péri-urbains et les ménages les plus modestes sont les plus durement touchés par les problématiques de mobilité.
Les acteurs du territoire ont bien identifié cela comme étant un frein majeur à l’insertion sociale et professionnelle des publics qu'ils accompagnent.

Parce que cela permet :

Le transport Solidaire en une année comporte 65 bénéficiaires et 13 conducteurs volontaires.
Les principales demandes de transport sont pour des RDV médicaux, faire des courses et de l’administratif.
Nombres de trajets : 535

  • En 2018 : le nombre de kms parcouru est de 15 788 km ce qui nous fait une moyenne de 1300km par mois.
  • En 2019 : 137 bénéficiaires ( moyenne d'âge 71 ans) et 15 conducteurs volontaires (moyenne d'âge 61 ans)
    Nombres de kilomètres parcourus : 26263 / Nombres de trajets : 1 074.
  • et en 2020....cela continue !

De la manière suivante :

  • être habitant du territoire du Pays Loudunais ;
  • être sans moyen de locomotion, ou ne pas être en capacité, pour diverses raisons, d'utiliser les moyens de locomotion existants ;
  • adhérer à Dynamob : 10 € l'année ;
  • lire et signer le règlement du service et la charte du passager.

Le montage juridique, les types de contractualisation et les montages financiers :
https://www.lanouvellerepublique.fr/loudun/t-solid-r-un-reseau-solidaire-qui-se-developpe
 

 

Quels sont les usagers concernés par le projet ?

Tout public.
Il peut permettre aux personnes isolées et (ou) en difficulté, privées de tout moyen de locomotion (matériel et financier), de se rendre chez le médecin, à la banque ou toute autre démarche administrative, sociale ou à une activité de loisirs.


Le contexte idéal pour mettre en œuvre le projet :

Ce service ponctuel et économique favorise les échanges entre générations et habitants d’un même territoire. Sans concurrence avec les modes de transport existants (taxis, ambulances, bus…), il étoffe l’offre de déplacement existant.

 

Quels sont les clefs de réussites et les leviers facilitateurs du projet ?

La réussite s'appuie sur le volontariat de nos conducteurs, sur leur disponibilité. Sur la mise en relation entre volontaires et bénéficiaires.
il faut que le service puisse couvrir l'ensemble du territoire.
L'information doit donc être véhiculée partout et soutenue par tous.

Les freins potentiels :

Le manque de conducteurs volontaires.

Les leviers facilitateurs du projet :

Comme beaucoup d'actions, cela nécessite un temps de coordination, de mise en relation et de gestion administrative et financière. Pour cela, la salariée de l'association consacre plus de 3/4 de son temps à ce service depuis la mise en place.
Le Transport solidaire n'ayant pas pour vocation à être un système de revenu pour l'association mais un service supplémentaire proposé sur le territoire, nous avons un besoin pour financer le poste de notre coordinatrice.

 

47.02252915835, 0.090829894834443

T'Solid'R

Association Dynamob

pour en savoir plus