Effectuer une recherche sur le site.

P.U.M.A.A : Pour Une Mobilité Active et Alternative.

Proposer une offre de service innovante pour développer l’usage des mobilités actives dans et autour du pôle urbain central Saint-Dié-Des-Vosges

Quelle est l’innovation portée par le projet ?

Bornes interactives, aire de lavage, apprentissage de l’entretien….  Ecomobilité - Déplacement alternatif – Innovation en termes de service pour le territoire.  Gestion intégrée, collaborative et transversale avec l’ensemble des acteurs publics ou privés.

Année de mise en oeuvre
2019

Comment le projet fonctionne ?

Besoins de la Communauté :

  • Moyens humains d’ingénierie et d’animation ;
  • Finaliser la connexion des différentes infrastructures du territoire, en partant de l’aire urbaine centrale pour rejoindre les pôles urbains secondaires ;
  • Anticiper les nouveaux usages de déplacements et mettre en place le service ad hoc pour répondre aux besoins de la population locale.

Besoins de la population :

  • Demandes relatives aux activités de loisirs en famille, ballade sur des sentiers sécurisés, découverte du patrimoine ;
  • Constat d’un territoire de moyenne montagne avec enclavement des territoires et réduction des services de proximité pour les habitants qui souhaitent que les offres de mobilités se multiplient ;
  • Les associations de loisirs et de sports du territoire ont manifestés à plusieurs reprises un intérêt pour obtenir une continuité des voies vertes / liaisons douces existantes, et également pouvoir utiliser des modes de déplacements doux en centre-ville en toute sécurité dans le cadre d’une activité professionnelle.

Besoin des entreprises :

  • Favoriser, vulgariser le développement de nouveaux modes de déplacement actifs et plus généralement de l’écomobilité, y compris les déplacements pendulaires.
  • Développer l’écomobilité sur le territoire y compris les déplacements pendulaires ;
  • Créer un véritable usage social autour des mobilités actives ;
  • Aménager, équiper, développer les infrastructures ;
  • Développer les services, accompagner l’essor, communiquer.

Trois axes (dans l’ordre) :

  1. Animer et communiquer pour permettre l’essor des mobilités actives ;
  2. Mettre en place de manière pérenne une dynamique de réseau avec tous les acteurs ;
  3. Grâce à l’ingénierie, finaliser la programmatique de l’ensemble des infrastructures et des équipements avec une plus-value qualitative.

Les résultats attendus par la réalisation de ce projet sont :

  • l’utilisation grandissante des mobilités actives et durables par des actions d’animation, de communication ;
  • la connaissance et l’anticipation de ces usages ;
  • la mise en place à terme d’un service attractif et sécurisé ;
  • la diminution du trafic automobile et donc des émissions de gaz à effet de serre ;
  • l’amélioration du cadre de vie ;
  • trouver une plus-value à la mise en place d’un PDA/PDE avec la mise en réseau.

Les expérimentations sont voulues innovantes :

  • Actions d’animations, évènementiel sur les liaisons, communiquer pour modifier les comportements ;
  • Mettre en place un écosystème territorial autour des mobilités (faire réseau avec des entreprises locales, associations, usagers, citoyens…) ;
  • Permettre, grâce à l’ingénierie de cet appel à projet, la détermination des scénarii potentiels d’innovation servicielle autour des futures voies / liaisons douces ;
  • Mettre en place un service incitatif et facilitant avec une attention particulière à la sécurité ;
  • Développement de l’interface numérique.

 

Quels sont les usagers concernés par le projet ?

On sait que sur le territoire 90% des trajets domicile-travail sont réalisés en voiture alors que c’est le moyen de déplacement le plus émetteur en CO².Ainsi, ce flux domicile-travail (en moyenne de 13 km) représente 43 % des flux internes à la Communauté d’Agglomération. Cela représente 21 millions d’€uros dépensés par an soit environ 1000 € par an et par ménage.

Le territoire est structuré avec un pôle urbain central, (Saint Dié des Vosges) et des pôles intermédiaires (Raon l’Etape, Senones, Corcieux, Provenchères et Fraize) qui proposent des équipements et des services diversifiés (centre hospitalier, maison de retraite, équipement sportif…) représentant des pôles générateurs de déplacement important.

Quels sont les clefs de réussites et les leviers facilitateurs du projet ?

  • Portage politique fort ;
  • Tissu associatif important, y compris sportif ;
  • Présence de fabriquant de vélo et de VAE sur le département (Moustache Bike) ;
  • Sportifs de haut niveau ambassadeurs potentiels ;
  • Création d'un groupe de travail ;
  • Commission Mobilités durables, avec mise en place de visite d’autres services ;
  • Refonte totale de la DSP transport avec mise en place de deux types de TAD sur les 77 communes ;
  • • Utilisation P.D.E. et P.D.A. pour la mise en réseau.

La mesure de la fréquentation entre les segments interrompus et les segments continus permettra d’évaluer le facteur de réussite de ce projet.

Aussi, des éco-compteurs seront utilisés pour mesurer cette fréquentation.

Coordonner le projet avec l’ensemble des acteurs du territoire et permettre à chacun de disposer de tous les outils pour comprendre et mettre en action. La construction d’un écosystème territorial implique une méthodologie de travail nouvelle de par l’étendue des acteurs à concerter et à faire travailler ensemble et de par la complexité que cela engendre. De plus toute la pertinence de la thématique est encore à expliciter (mais c’est le principe même de l’innovation servicielle).

Importance d’avoir un « chef de file thématique » pour faire vivre le réseau.

Conserver la dynamique d’évaluation/innovation avec une veille importante sur la thématique.

48.286259931973, 6.9475795249098

P.U.M.A.A : Pour Une Mobilité Active et Alternative.

Communauté d'Agglomération de Saint-Dié-Des-Vosges

pour en savoir plus