Covid19 - Toutes les informations et les modalités de fonctionnements des mobilités prises pour pallier la crise sont disponibles sur le site du gouvernement

PMRu Communauté de Communes Somme Sud-Ouest

Mise en œuvre du plan de mobilité rurale

Quelle est l’innovation portée par le projet ?

C’est le porteur du SCOT, le syndicat mixte du pays du Grand Amiénois, transformé en pôle métropolitain du Grand Amiénois depuis le 3 août 2018, qui est maître d’ouvrage de cette démarche expérimentée sur une partie de son territoire, celui de la CC2SO, soit 119 communes sur 466.

 

Année de mise en oeuvre
2019

Comment le projet fonctionne ?

Un plan de mobilité rurale (PMRu) est élaboré, sur le territoire de la communauté de communes Somme Sud-Ouest, sous maîtrise d’ouvrage du Pôle métropolitain du Grand Amiénois. Il sera approuvé en 2019.

Le projet répond :

  • à un besoin d’ingénierie pour mettre en œuvre le PMRu, qui compte près de 50 actions et recommandations. Pour l’élaboration, le Pôle Métropolitain et la CC2SO se sont appuyés sur l’expertise technique de l’ADUGA, mais celle-ci ne peut être mobilisée à plein temps sur la mise en œuvre.
  • au besoin de mettre en œuvre les actions prioritaires du plan sur l’information, la communication et l’accompagnement au changement de pratiques de mobilité.
  • Lever les freins psychologiques à la mobilité
  • Offrir des solutions de mobilité pour les personnes non motorisées ou peu ou pas autonomes, accessibles financièrement
  • Offrir des alternatives à la voiture solo

Dans le cadre de la mise en œuvre du plan de mobilité rurale, un ensemble d’actions pour améliorer l’offre de mobilité et lever les freins à la mobilité est appliqué sur un territoire rural, en déclinaison d’une stratégie globale.

Le plan d’actions du PMRu est organisé autour de 5 champs opérationnels :

  • Information, communication, accompagnement au changement,
  • Modes doux : développement d’itinéraires cyclables et piétons, jalonnement et déploiement de stationnement
  • Usages partagés de la voiture : extension du réseau d’aires de covoiturage, autostop, partage de la flotte de la collectivité
  • Transports collectifs et intermodalité : amélioration de l’offre et des connexions entre les différents moyens de locomotion
  • Articulation entre urbanisme et déplacements : recommandations pour les PLUi

Le projet consiste à recruter un coordinateur pour la mise en œuvre du plan et à promouvoir et faire expérimenter les mobilités alternatives à la voiture solo.

Quels sont les usagers concernés par le projet ?

 

  • Les personnes peu mobiles (jeunes ou moins jeunes) pour lesquelles le plan vise à apporter plus d’autonomie et de mobilité.
  • Les personnes actives qui utilisent la voiture solo pour aller travailler. L’objectif est de leur offrir des alternatives, de les faire connaître et expérimenter pour inciter les habitants à changer de comportement.


Le contexte idéal pour mettre en œuvre le projet :


La CC2SO est investie depuis plusieurs années dans la mobilité car l’ex-communauté de communes du Sud-Ouest amiénois avait été lauréate d’un appel à projet sur le « Bien vieillir à domicile ». Dans ce cadre, elle a mis en place en 2012 une plateforme de mobilité. L’ex-intercommunalité a obtenu la délégation de l’organisation des transports scolaires et créé une régie de transports. Elle a ouvert ses transports scolaires à tous, sur réservation et proposé des dessertes méridiennes en minibus pour créer un TAD. La plateforme propose également des services de transports payants. La CC2SO perçoit une contribution annuelle de la Région de 1 800 000 € pour l’organisation du transport scolaire.
Suite à la transformation du Pays du Grand Amiénois en Pôle métropolitain du Grand Amiénois, ce dernier peut statutairement exercer des actions d’intérêt métropolitain en matière de mobilité.

 

Quels sont les clefs de réussites et les leviers facilitateurs du projet ?

Les facteurs de réussite :

  • portage de la mise en œuvre par le Pôle métropolitain et la CC2SO ; bonne coordination entre le Pôle métropolitain et la CC2SO.


Les points de vigilance :

  • poursuite de la bonne coordination entre les deux échelles à la suite des élections locales de mars 2020.
     

Les leviers facilitateurs du projet :

  • Il n’y en a pas de décelés à ce jour. Cela nécessite une capacité d’animation continue de la démarche afin de conserver l’intérêt et la mobilisation des acteurs dans la durée, qui constituera l’un des rôles du chargé de mission.

 

49.89155742846, 2.3103359767412

PMRu Communauté de Communes Somme Sud-Ouest

Syndicat mixte du Pôle métropolitain du Grand Amiénois

pour en savoir plus