Covid19 - Toutes les informations et les modalités de fonctionnements des mobilités prises pour pallier la crise sont disponibles sur le site du gouvernement

NAVONA

Navette Autonome sur Voie Ouverte de Nevers Agglomération

Quelle est l’innovation portée par le projet ?

Les innovations techniques portent sur le choix d’une navette autonome et la capacité des développeurs à la faire fonctionner en milieu urbain standard et non en site propre comme cela a toujours été le cas à Paris ou Lyon notamment.

Année de mise en oeuvre
2019

Comment le projet fonctionne ?

A l’occasion des fêtes de Noël et sur les 1ères semaines de soldes qui les suivent, la circulation automobile s’intensifie dans le cœur de ville. Le stationnement de surface gratuit mis en place par la ville centre depuis janvier 2018 pourra rapidement saturer et conduire les automobilistes à se reporter sur les parkings en ouvrage qui agiront comme des parkings relais de centre ville. Dans ce contexte, Nevers Agglomération souhaite expérimenter les effets d’un service de mobilité émergent (navette autonome et ses services d’informations embarqués) sur les habitudes de déplacements en cœur de ville. Ce type de service est il de nature à favoriser l’usage du reste du réseau par une interconnexion appropriée ? Quels sont les effets sur la mobilité des personnes venues en voiture et l’utilisation des places de stationnement sur voirie et en ouvrage ?

L’expérimentation consistera en la mise en place d’une navette autonome dont le circuit s’appuiera sur la proximité avec les parkings souterrains et le cœur du réseau de transport public. La navette partagera son itinéraire entre zone piétonne (40%) et voirie partagée (60%) ce qui constitue une innovation technologique inconnue en France. A cette occasion, Businfo Services, partenaire de Nevers Agglomération, propose de développer un service diffusant des informations commerciales et/ou touristiques indexées sur la position du véhicule. La réglementation n’autorise pas la circulation de ce type de véhicule. Ce projet permettra d’identifier les points de blocage pour ensuite faire évoluer la législation en vue de rendre son utilisation réplicable sans entrave juridique.

L’expérimentation porte sur plusieurs aspects :

  • Technologique : valider la capacité à faire fonctionner une navette autonome en circulation partagée à 60% de son itinéraire
  • Attractivité commerciale : évaluer les effets d’un service innovant sur l’attractivité d’un secteur géographique couvert par ce service
  • Communication : développer un outil permettant de diffuser une information commerciale, institutionnelle, … en fonction de la position du véhicule

L’effet d’une navette autonome a pu être expérimenté sur une journée à l’occasion d’une manifestation sur l’aéroport de Nevers. Le véhicule a suscité un certain engouement de la part du public. La question est de savoir si cet engouement est éphémère ou si au contraire la navette est capable d’un tel effet sur une période beaucoup plus longue (2 mois)

Quels sont les usagers concernés par le projet ?

Tout public avec en particulier la volonté d’offrir un service de mobilité permettant d’éviter aux automobilistes de recourir à leur véhicule pour des déplacements de courte distance. Un service également à destination des personnes âgées et à mobilité réduite.

Quels sont les clefs de réussites et les leviers facilitateurs du projet ?

Le projet est soutenu par la Région au titre de l’innovation numérique (navette autonome et communication géo-localisée). Il est porté par ailleurs localement par le Président de Nevers Agglomération / Maire de Nevers et ses adjoints en charge de la mobilité, du commerce et du cadre de vie. Une phase de concertation sous la forme de travaux en ateliers sera mise en place avec l’association des Vitrines de Nevers pour la mise en place de l’information géo-localisée. Ce projet viendra compléter l’initiative de la ville d’Autun qui cible les touristes. Ce partenariat préfigurera la mise en réseau de villes moyennes que soutient la Caisse des Dépôts et Consignations.

La réussite de ce projet repose sur la capacité du partenaire Keolis à obtenir l’autorisation de circuler sur voie partagée.

L’évaluation des effets de ce service sur la fréquentation du centre ville se fera au travers de 2 actions :

  • Une enquête menée auprès des usagers/clients du centre ville sur leur perception du service, des transports en commun avant/après et des effets durables sur les déplacements quotidiens.
  • Le suivi de la fréquentation des parkings souterrains sur 4 mois (1 mois avant et 1 mois après l’expérimentation)

Le suivi de la fréquentation de commerces « test ». Un système de comptage et un suivi de leur chiffre d’affaire pourra être mis en place (avec redressement pour supprimer tout aspect conjoncturel)

La procédure pour obtenir l’autorisation ministérielle est le frein principal aujourd’hui pour le déploiement d’un service reposant sur l’utilisation d’une navette autonome. Le délai nécessaire est de plus de 4 mois, plus long que le délai annoncé initialement ce qui nous a conduit à reporter le lancement de l’expérimentation.

Les freins identifiés à la conduite de ce projet sont essentiellement réglementaires. La réussite de ce projet pourrait amener le législateur à faciliter le même type d’initiative.

46.987465362806, 3.1181642619596

NAVONA

Nevers agglomération

pour en savoir plus