Covid19 - Toutes les informations et les modalités de fonctionnements des mobilités prises pour pallier la crise sont disponibles sur le site du gouvernement

MOB’ÎLES

Faire des îles du sud de la Guadeloupe des territoires pilotes dans le déploiement de la mobilité 100 % électrique.

Quelle est l’innovation portée par le projet ?

Travail sur seconde vie pour les batteries de véhicules électrique, dimensionnement des moteurs de bateaux (plaisance, pêche et transport de frêt et passagers)

Année de mise en oeuvre
2021

Comment le projet fonctionne ?

Le projet a pour objectif de faire des îles du sud de la Guadeloupe des territoires pilotes dans le déploiement de la mobilité 100 % électrique. Expérimenter des solutions qui seront ensuite déployées à l’ensemble de la Guadeloupe pour tenir les objectifs d’autonomie énergétique en 2030

  • Etudes sur dimensionnement et répartition de bornes de recharge pour véhicules électriques
  • Maillage du territoire par des bornes de recharges alimentées en ENR
  • Coupler la question du stationnement et des mobilités actives (piétons et vélos) en centre bourg avec la recharge des véhicules électriques (exemple ombrières photovoltaïques avec bornes de recharge)
  • Diminuer le nombre de véhicules en circulation sur les îles via le développement de transport en commun (par voie maritime ou terrestre), de transport à la demande ou d’autopartage, covoiturage sans oublier les questions du fret et des livraisons
  • Débuter une réflexion avec les marins pêcheurs et les professionnels de la plaisance sur leurs besoins et leur éventuelle couverture par des motorisations électriques
  • Passage à la motorisation électrique pour des bateaux desservant les îles depuis la Guadeloupe et inter-îles. La diminution des charges d’exploitation par la suppression du poste carburant pourrait permettre l’augmentation des fréquences de rotations. Permettre une meilleure continuité territoriale

Quels sont les usagers concernés par le projet ?

Tout public

Quels sont les clefs de réussites et les leviers facilitateurs du projet ?

Les élus ont souhaité s’engager conjointement dans ce projet afin de faire de leurs territoires des territoires précurseurs en termes de mobilité électrique. Ils souhaitent associer pleinement la population et les professionnels à la définition des différentes actions. Les partenaires institutionnels du projet (Etat, région, ADEME) s’engagent à appuyer les communes dans leurs démarches au cours du projet, notamment en mettant à disposition un appui en ingénierie mais aussi en mobilisant leurs dispositifs de financement. L’expérimentation entre totalement dans les objectifs de la loi TECV déclinée dans la PPE et ses résultats seront importants pour la réussite de la transition énergétique dans le domaine des transports en Guadeloupe ;

EDF et Quadran seront également partenaires du projet en apportant leur expertise et en développant sur ces territoires des projets innovants contribuant à l’atteinte de l’objectif final : une mobilité 100 % décarbonée. EDF en tant que gestionnaire du Système Electrique de Guadeloupe à laquelle les Iles de La Désirade et des Saintes sont électriquement rattachées, développera des systèmes de management de l’énergie de sorte à maximiser le transit des câbles dans la situation d’export importants de ces îles qui deviendront de plus en plus à énergie positive avec exportation vers la Guadeloupe Continentale. Les ordres donnés aux bornes de recharge des véhicules électriques qui y seront raccordées agiront sur la vitesse de recharge et ainsi devenir un outil de gestion des flexibilités de la demande en énergie.

EDF proposera aussi des démonstrateurs d’usage des batteries en seconde vie.

La réussite du projet ne saura se résumer au nombre de véhicules passés aux moteurs électriques, il s’agit véritablement d’allier le passage à de la mobilité décarbonée avec des pratiques de la mobilité mieux adaptées aux besoins des habitants et des touristes mais qui contribuent réellement à l’amélioration du cadre de vie et à l’atteinte des objectifs visés par la PPE. Une attention particulière devra être portée sur l’augmentation des trajets effectués en transports en commun ainsi qu’à la reconversion des professionnels dont l’activité économique dépend entièrement des véhicules thermiques.

15.8674071, -61.5824956

MOB’ÎLES

Communes de La Désirade, Terre de Bas, Terre de haut

pour en savoir plus