Effectuer une recherche sur le site.

Favoriser les déplacements doux et le vivre ensemble

Faciliter l’accès et faire connaître les modalités de déplacement doux pour répondre aux problèmes de sécurité et de surcharges de véhicules sur la commune.

Quelle est l’innovation portée par le projet ?

Proposer sur un territoire concis mais qui s’intègre dans les schémas intercommunaux une offre globale et complète autour de l’usage du vélo : cheminement, vélo électrique et lieu de rassemblement et de service.*

Année de mise en oeuvre
2019

Comment le projet fonctionne ?

Le projet répond aux problématiques de division sociale et de forte prédominance du véhicule individuel. Il entend donc à la fois sécuriser les cheminements, réduire l’emprunte énergétique en favorisant les parcours doux et multimodaux, mais également le lien entre les deux communes historiques, puisque le premier cheminement constitue un lien physique sécurisé.

Cela permettra des déplacements sécurisés entre les deux communes historiques et donc d’assurer le lien vers les services pour la commune historique qui n’en dispose pas ainsi que vers la voie verte départementale, et que cela permettra à certains de découvrir les possibilités de déplacement doux, notamment par le biais des vélos à assistance électrique.

Il s’agit de créer un cheminement cyclable entre les deux communes historiques, lequel sera complété lors de la seconde phase par un ensemble de cheminements couvrant les différentes zones de la commune et assurant un accès optimisé à la voie verte. Il s’agit également d’acheter et mettre à disposition de administrés et agents des vélos à assistance électrique, cela pour faire découvrir ce mode de déplacement dans une zone très peu orientée vers cela dans un contexte d’ouverture très prochaine d’une voie verte départementale. Il s’agit enfin de créer une zone de partage et de lien social qui complète l’offre autour des cheminements cyclables et doux par un parc arboré aménagé.

Quels sont les usagers concernés par le projet ?

L’ensemble des administrés sont concernés par le projet, en particulier les familles. Le site est également touristique (60 000 usagers/an sur la commune - GR, pistes VTT, Chemin de Compostelle qui se croisent sur le site boisé), le projet constitue donc un attrait touristique indéniable.

Quels sont les clefs de réussites et les leviers facilitateurs du projet ?

Les ateliers citoyens organisés dans la commune se sont emparés du projet, il convient idéalement qu’ils puissent être associés à la phase réalisation jusqu’à l’organisation d’une journée vélo en juin 2020. Les écoles seront également engagées dans cette dernière étape.

L’objet est de diminuer les contraintes qui freinent l’usage du vélo et de favoriser le lien social entre deux communes fraîchement réunies : la sécurité, les quelques côtes qui peuvent être rédhibitoires pour un usager occasionnel des cycles, la courte distance qui peut opposer les populations.

L’association de la population et la prise en main du projet par les citoyens assureront sa réussite, laquelle sera évaluée lors de la première organisation de la journée vélo.

Le frein est essentiellement financier.

Difficulté à faire connaître, communiquer, diffuser et convaincre.

Les financements obtenus permettront sa bonne réalisation.

L’association de l’école et des ateliers citoyens est un atout pour la communication.

43.7278, 4.08003

Favoriser les déplacements doux et le vivre ensemble

Entre-Vignes

pour en savoir plus