Effectuer une recherche sur le site.

Le droit aux vents dans les cheveux (Promenade en tripoteur pour les personnes âgées)

Quelle est l’innovation portée par le projet ?

Offrir aux passagers que leurs jambes ne permettent plus une balade en triporteur avec assistance électrique, piloté par des conducteurs bénévoles, un lien intergénérationnel

Année de mise en oeuvre
2018

Comment le projet fonctionne ?

Le territoire Oléronais est constitué de villages éparses et éloignés des centres-bourg, les personnes âgées sont isolées. Le projet de triporteur viendrait renforcer l’action des bénévoles du réseau MONALISA (mobilisation nationale contre l’isolement des âgés) déjà existant. Ce projet de triporteur est une action innovante dans la mise en oeuvre du plan de mobilité.

Tout d’abord ce dispositif est gratuit pour les bénéficiaires. Le triporteur sera proposé sur la commune de Saint-Pierre d’Oléron et pour ensuite l’étendre à toutes les communes de l’ile d’Oléron. Le résultat attendu est la sortie de l’isolement social chez le plus grand nombre de personnes âgées sur le territoire Oléronais.

  • Redonner le droit aux personnes âgées de vivre la ville et la nature
  • Apporter une image positive de la qualité de vie communale
  • Dynamiser la démarche MONALISA
  • Affirmer une position municipale sur le développement durable (Oléron durable et plan vélo)

Quels sont les usagers concernés par le projet ?

Les personnes âgées à domicile, ce qui améliorera leur qualité de vie,

Toutes les personnes âgées isolées qui ont des difficultés à se déplacer, des personnes perdant leur autonomie et qui rencontrent des problèmes de mobilité.

Quels sont les clefs de réussites et les leviers facilitateurs du projet ?

Le projet s’inscrit dans la continuité de la lutte contre l’isolement social initié par la démarche MONALISA et s’inscrit dans le contrat de santé de l’ile d’Oléron notamment le « maintien à domicile des personnes en perte d’autonomie »

Les facteurs de réussite du projet de l’action sont l’information, la sensibilisation avec la notion de fréquence, la formation des bénévoles à la conduite du triporteur, les séniors pratiquent ainsi une activité avec la notion de fréquence.

Les freins éventuels pour la réalisation du projet sont

  • le coût du triporteur,
  • Trouver des conducteurs bénévoles donc avoir de la disponibilité,
  • Trouver un lieu de stockage.

Les leviers qui font dépasser les freins du projet, c’est la possibilité de demander une subvention à des organismes comme la conférence des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie et autres…

Caractéristiques

Mots clés
Thématiques

45.943, -1.30732

Le droit aux vents dans les cheveux (Promenade en tripoteur pour les personnes âgées)

Saint Pierre d’Oléron

pour en savoir plus