Covid19 - Toutes les informations et les modalités de fonctionnements des mobilités prises pour pallier la crise sont disponibles sur le site du gouvernement

Auto stop sécurisé

Quelle est l’innovation portée par le projet ?

Apporter une réponse à la mobilité en territoire rural

Année de mise en oeuvre
2019

Comment le projet fonctionne ?

La Haute Saintonge est un territoire rural avec une faible densité de population où les transports publics sont quasiment absents, ou non pertinents en dehors des transports scolaires. Il existe actuellement sur le territoire une plateforme mobilité qui oeuvre auprès d’un public ciblé : les jeunes et les bénéficiaires du RSA. Mais il n’existe pas de projet permettant de faire face à l’autosolisme ou à l’enclavement, pour favoriser la mobilité en dehors des axes structurants.

La solution permet :

  • De densifier le réseau de transport et de proposer des solutions adaptées à chacun
  • De se déplacer plus facilement ou autrement pour les besoins du quotidien
  • De favoriser la cohésion sociale sur le territoire
  • De développer une mobilité plus écoresponsable et sécurisée

Déploiement de solutions de covoiturage de courte distance sur les axes structurants et de service de mode actif dans les centres bourgs, suivant un plan d’actions :

  • Mettre en place un auto-stop sécurisé
  • Développer le covoiturage au sein des entreprises
  • Ouvrir à tout public les lignes de bus scolaires structurantes et des lignes haut le pied
  • Créer des pôles multimodaux en mettant des VAE à disposition sur des secteurs stratégiques
  • Favoriser l’utilisation des navettes Jonzacaises

Les parties prenantes seront accompagnées à l’usage de ces nouvelles mobilités grâce à une forte animation de territoire. Des cours de sécurité routière seront également proposés aux covoitureurs.

Quels sont les usagers concernés par le projet ?

La solution cible un public très large : jeunes, actifs, retraités, entreprises, associations

Les usagers potentiels sont les actuels autosolistes et les personnes ayant des difficultés de mobilité.

Quels sont les clefs de réussites et les leviers facilitateurs du projet ?

Appui des maires pour relayer l’information sur les communes et sécuriser le court voiturage, par l’inscription des covoitureurs et des covoiturés sur leur lieu de résidence

Accompagner le public vers un changement des modes de déplacements en développant l’usage du court voiturage

Prise de conscience des enjeux économiques et écologiques

Développer et entretenir un réseau d’acteurs territoriaux ; Etat, région, département, communauté des communes et institutionnels (SNCF, TAD par ex)

Implication des élus et de toutes les parties prenantes au projet (Maison de l’emploi, Mission locale, entreprises, associations, jeunes, actifs, retraités…)

Appropriation du court voiturage par les habitants du territoire

Formation et sensibilisation des covoitureurs aux règles de sécurité routière

Bonne répartition des arrêts d’auto stop et des stations vélos

Fiabilité du dispositif d’autostop sécurisé (définition des responsabilités en cas d’accident)

Intégrer les forces vives du territoire (mairies, MSAP, OT et BIT) pour sécuriser le dispositif d’auto stop

Travailler avec les structures d’insertion et les services de l’état pour élaborer les arrêts d’auto stop

Mobiliser des ambassadeurs de la mobilité au sein de la population pour qu’ils fassent le relais

Caractéristiques

45.446591, -0.4320202

Auto stop sécurisé

Communauté des Communes de la Haute Saintonge

pour en savoir plus