Covid19 - Toutes les informations et les modalités de fonctionnements des mobilités prises pour pallier la crise sont disponibles sur le site du gouvernement

T-Mob79 Plateforme : Mobilité solidaire et durable

Créer une maison des mobilités pour développer une mobilité plus inclusive et durable. Cette structure permet de donner des conseils et d’accompagner tous les habitants dans leur choix de mobilité .

Quelle est l’innovation portée par le projet ?
  • Avoir un lieu unique pour toutes les questions de mobilité ;
  • Permettre à des personnes en difficultés financières ou en insertion de réduire leurs consommations et leur budget transport grâce à la location solidaire (véhicules électriques) ;
  • Le transport solidaire : des habitants proposent leur véhicule pour conduire des personnes.

 

Année de mise en oeuvre
2019

Comment le projet fonctionne ?

La mise en place de cette plateforme permet de répondre à plusieurs besoins :

  •  D’abord, le territoire connait des problèmes d’éparpillements de l’offre de mobilité. Plusieurs structures proposent des outils. Il est compliqué pour l’usager de connaitre les différents dispositifs. Une plateforme qui centralise les informations de ces différents services offrira une meilleure visibilité aux habitants.
  •   De plus, aujourd’hui, le territoire connait une baisse du nombre de jeunes et du nombre d’actifs entre 30 et 44 ans. Par contre, il y a une augmentation des personnes de 50-69 ans à cause de l’effet « papy-boom » et une augmentation des personnes âgées de plus de 80 ans. De plus, 35% de la population occupent un emploi d’ouvrier ou d’emploi et 34% sont retraités (données du SCoT – Diagnostic urbain et territorial).

La Communauté de Communes du Thouarsais étant un territoire à dominante rurale, le développement des transports en commun pour la grande majorité des trajets n’étant pas pertinent au vu de la faible densité (59hab/km²), elle a besoin de solutions alternatives pour les déplacements locaux.
Cette plateforme permettra un accompagnement et de trouver des solutions de mobilité.

De plus, au vu de l’éloignement des habitants par rapport aux zones d’emplois et du vieillissement de la population du territoire, le public précaire, les jeunes et les personnes âgées sont les touchés.
Enfin, la Communauté de Communes du Thouarsais s’est engagée à devenir un territoire TEPOS, pour cela elle doit réduire ses émissions dues au transport.

Les autres partenaires :

  • la Maison de l’Emploi et de la Formation de Thouars ;
  • Porte Ouverte Emploi de Thouars ;
  • la Communauté de Communes du Thouarsais ;
  • la MSA ;
  • le Département des Deux-Sèvres ;
  • Pôle emploi ;
  • la Région ;
  • le CCAS pour les fiches de prescription ;
  • la mission locale pour les fiches de prescription ;

Le Centre socioculturel est en charge de la mise en place et de la gestion de la plateforme. La Communauté de Communes du Thouarsais soutient cette dynamique en finançant une partie des prestations nécessaires à la mise en place.


AMI TENMOD et Subvention ADEME.
Pour les autres types de contractualisation, c’est encore un peu trop tôt

 

Quels sont les usagers concernés par le projet ?

La plateforme comprend trois niveaux d’accompagnement et donc peut convenir à tous les habitants du territoire. La maison des mobilités sert à développer une mobilité plus durable et plus inclusive.

  • Le premier niveau permet de sensibilisation et d'informer les habitants.
  • Le deuxième niveau (transport solidaire) aide les personnes qui ne peuvent plus se déplacer à le faire. Cela crée du lien social et permet un meilleur accès aux spécialistes.
  • Le troisième niveau (location solidaire) a pour but que la mobilité de soit plus un frein à l'emploi.
     

Afin de répondre à ces problématiques, une maison des mobilités a été créée. Une personne du centre socioculturel du Thouarsais est en charge de l'animer.
    -D’abord, il y aura une entrée grand public pour informer et sensibiliser les habitants aux changements de comportement en mettant en avant les solutions possibles.
    - Ensuite, il y a la mise en place d’un service de transport solidaire. Il est conçu comme un service de dernier recours pour les personnes qui ne peuvent pas conduire temporairement ou de manière permanente. Un bénévole propose de donner un peu de son temps pour emmener une personne à un rendez-vous par exemple
   -Enfin il y a la location solidaire pour les personnes en insertion avec un conseil à la mobilité pour trouver une solution pérenne.


Le territoire est très engagé dans cette démarche. Il propose déjà un service de location de vélos et de vélos à assistance électrique, un transport à la demande et a lancé en 2018 un service de transport solidaire. Afin de développer une mobilité plus inclusive et plus durable sur le territoire, la Communauté de Communes du Thouarsais a recruté une chargée de mission mobilité durable.

En outre, les élus ont participé activement à l’élaboration du schéma directeur des mobilités durables à travers des entretiens individuels et des groupes de travail. Ils ont continué la mobilisation en participant à des réunions pour l’élaboration du plan vélo.  

Enfin, le territoire est engagé dans la démarche TEPOS et a été labelisé Cit’Ergie en 2017.
Les élus ont aussi validé des objectifs ambitieux du PCAET concernant la mobilité : réduction de 70GWh soit une réduction de 30% des consommations du secteur pour 2030. En GES, cela correspond à réduire de 19 kT éq CO2 soit une diminution de 30% pour 2030.

 

Quels sont les clefs de réussites et les leviers facilitateurs du projet ?

En ce qui concerne le transport solidaire les indicateurs de réussite sont les suivants :

    - Nombre de bénévoles : 50 bénévoles pour fin 2019
    - Nombre d’utilisateurs : 120 utilisateurs pour fin 2019
    - Nombre de trajets réalisés : 400 trajets pour l’année 2019
    - Nombre de trajets regroupés : Cela dépendra des opportunités pour les trajets concernant les courses et les loisirs mais l’objectif est d’avoir en 2019, 7% des trajets effectués en trajets regroupés. À titre de comparaison, il y a eu 1% de trajets regroupés en 2018. Cela s’explique par le fait que c’était l’année de lancement et qu’il faut déjà un nombre conséquent d’utilisateurs pour favoriser les regroupements.
     -Les motifs des trajets seront étudiés pour vérifier l’utilité du service.

Pour la plateforme globale, l’évaluation devra être quantitative :

   - Nombre de personnes accompagnées par le conseiller mobilité : 50 personnes
   - Nombre de personnes informées par l’accueil grand public.
   - Nombre de véhicules loués : 10 locations de voitures électriques, 15 locations de scooters électriques, 15 locations de vélos à assistance électriques.
   - GES évités
Mais elle devra aussi être qualitative (accompagnement complet des personnes, liens sociaux créés avec le transport solidaire, communication sur les services existants, changements de comportement incités).

Les freins potentiels :

  • Développer cette plateforme demande un travail multi partenarial important et donc il faut un acteur qui coordonne la mise en place.
  • De plus, en ce qui concerne le troisième niveau de la plateforme, il demande un investissement conséquent pour acquérir le parc de véhicules électriques.
  • Enfin, il faut une expertise pour les conseils en mobilité.

Les différents coûts afférents au projet :

  • Investissements (€) : 155000 € pour le projet ;
  • Fonctionnement (€ / an) : 155000 € pour le projet ;
  • Exploitation (€ / an) : 155000 € pour le projet ;
  • Communication et animation (€ / an) : 155000 € pour le projet ;
  • Autres coûts (€) : 155000 € pour le projet 155000 € pour le projet ;

 

Caractéristiques

46.973233227544, -0.21691634075901

T-Mob79 Plateforme : Mobilité solidaire et durable

Communauté de Communes du Thouarsais

pour en savoir plus