Covid19 - Toutes les informations et les modalités de fonctionnements des mobilités prises pour pallier la crise sont disponibles sur le site du gouvernement

Plan Vélo mobilité

sécuriser des cheminements piétons et conforter des usages existants

Quelle est l’innovation portée par le projet ?

Nous travaillerons avec le réseau associatif présent sur le territoire, afin de prévoir l’accompagnement nécessaire notamment pour la valorisation de l’usage du vélo et des modes doux.

Année de mise en oeuvre
2022

Comment le projet fonctionne ?

Ce projet renvoie à la création d’une piste cyclable unidirectionnelle sécurisée, de 2,4km et d’un cheminement doux piéton et sécurisé, afin de conforter des usages existants.

Cette piste reliera l’Avenue Justin Catayée (Départementale), traversera une zone verte, longera le Canal Leblond puis se raccordera sur une voie communale, dite voie expresse dénommée Boulevard Georges Théolade (limitée à 90km/h). Cette voie cycles et piétons se connectera sur le rond-point de Galmot, et rejoindra par la rue Ernest Prévot actuellement en sens unique. Cette piste devra également aller jusqu’au Vieux-Port, lieu du terminus du TCSP.

Il doit permettre

- d’améliorer les déplacements et l’accessibilité ;

- favoriser les modes doux, alternatifs à la voiture, pour valoriser les trames vertes et bleues ;

- règlementer les stationnements pour une reconquête de l’espace public ;

- libérer l’espace public et l’affecter à d’autres usages ;

- sécuriser les déplacements piétons et à vélo afin d’inciter la population à les pratiquer.

La démarche menée par la Ville de Cayenne, pour améliorer la mobilité de ses habitants, s’inscrit de façon cohérente avec les objectifs du plan de relance, en ce qui concerne le développement de l’usage du vélo et des transports collectifs et l’apport aux citoyens de solutions de mobilité, plus respectueuses de l’environnement.

La piste cyclable et le cheminement feront l’objet d’une plantation d’arbres tout au long du linéaire dont la végétalisation (dans le cadre d’ACV), sera traitée a posteriori, en partenariat avec les associations environnementales locales, soit le GEPOG, et KWATA, qui mènent un programme d’intégration de la biodiversité dans les aménagements urbains, avec lesquels la Ville est sous convention de partenariats.

Quels sont les usagers concernés par le projet ?

Le public cible est très large. Cet aménagement a pour objectif d’apporter plus de sécurité
- aux jeunes (collégiens, lycéens), qui empruntent les voies identifiées pour se rendre dans leurs établissements scolaires ;
- aux personnes non motorisées qui déambulent sur le bas-côté ;
- aux cyclistes.
 

Quels sont les clefs de réussites et les leviers facilitateurs du projet ?

Le projet s’inscrit dans une politique globale de schéma cycle et piéton, dans la mesure où il vient se connecter sur le projet du BHNS. Ce dernier va également offrir des itinéraires cycles. Ainsi, la nouvelle piste cyclable (voie verte) viendra en complément des aménagements produits par la mise en place du BHNS.
La situation foncière est actuellement maîtrisée sur la totalité du tracé. La propriété est communale, ce qui constitue un véritable levier pour notre projet, notamment au regard de l’objectif de temporalité.
Pour le franchissement du Canal Leblond une passerelle devra être mise en place, afin de rejoindre le terminus de la ligne et le pôle d’échanges multimodal du TCSP (BHNS).
La contrainte résidera essentiellement dans la mise en oeuvre de l’ouvrage de franchissement au regard de la stabilité des sols.
Une étude géotechnique et une étude préalable pour étudier la nature des sols et leurs stabilités.
 

4.9382066, -52.3350554

Plan Vélo mobilité

Mairie de Cayenne

En savoir plus