Covid19 - Toutes les informations et les modalités de fonctionnements des mobilités prises pour pallier la crise sont disponibles sur le site du gouvernement

Chapitre mobilité du projet de territoire « Agglo 2026 »

Permettre d’offrir un bouquet de solutions de déplacement pour les trajets du quotidien sur le territoire de l’agglomération.

Quelle est l’innovation portée par le projet ?

L’innovation consiste à proposer un ensemble de solutions de mobilités sur un territoire qui en était dépourvu. Cela passe par l’amélioration des infrastructures (PEM, voies cyclables), de l’offre de transport en commun, des services vélo et des véhicules

Année de mise en oeuvre
2026

Comment le projet fonctionne ?

L’usage de la voiture individuelle est très largement répandu sur le territoire comme le montre le diagnostic du Plan Global des Déplacements établi à l’échelle du SCoT. Le faible usage du vélo, des transports en commun et de l’autopartage est commun à un grand nombre de territoires ruraux par manque d’offres. Cependant cette situation entraîne plusieurs problématiques : difficultés de déplacement pour une partie de la population (précaires, jeunes, seniors), externalités négatives sur l’environnement, saturation du stationnement, problème de santé, manque d’attractivités des centres bourgs et des zones d’activités du territoire.
Le projet de l’agglo Foix-Varilhes suite à l’adoption de son projet de territoire « agglo 2026 » et suite à l’adoption par le Syndicat Mixte du Scot de la Vallée de l’Ariège de son Plan de mobilité simplifié (Plan Global des Déplacements) est d’offrir un bouquet de solutions de mobilité pour les déplacements du quotidien. Cette offre permettra d’enclencher un report modal et d’élargir à de nouveaux publics les pratiques alternatives à la voiture individuelle.
Le projet mobilité de l’agglo Foix-Varilhes va offrir un bouquet de solutions de mobilité sur le territoire à partir de septembre 2022.
L’amélioration de l’offre de mobilité va augmenter les solutions de déplacement pour les captifs et élargir le public des personnes utilisant les alternatives à la voiture individuelle. Ces actions renforceront l’attractivité du territoire grâce à une meilleure intermodalité. Elles encourageront à un changement d’habitude dans les modes de déplacement. Enfin, à terme, une baisse de l’usage de la voiture pour les déplacements du quotidien amènera un impact positif sur l’environnement.
Les actions du plan global des déplacements (PGD) et du projet de territoire de l’agglo se déclineront de la façon suivante.
Le lancement du nouveau réseau de transport en commun et de transport à la demande est la première grande action sur le territoire. Il doit augmenter significativement les solutions de transport sur l’agglo avec une offre cadencée, des horaires et fréquences élargies et de nouveaux points de desserte vers les pôles générateurs de flux (bourgs-centres, zones d’activités économiques et touristiques, pôle de santé et universitaire…). Cette offre est en adéquation avec les objectifs de revitalisation du cœur de ville de Foix (ville ACV) grâce à une desserte adaptée des commerces de centre-ville et des équipements structurants sportifs, culturels, touristiques et de services. 

 

Quels sont les usagers concernés par le projet ?

Actuellement, l’offre de mobilité est concentrée sur l’hyper centre de l’agglo (ville de Foix et Montgailhard) et est largement utilisée par un public de captifs. L’objectif de la nouvelle offre de transport est de toucher un public d’actifs. Il vise également à toucher les jeunes via une politique tarifaire attractive et des dessertes élargies le samedi. L’offre de transport à la demande qui couvrira l’ensemble des communes du territoire doit apporter des solutions de déplacement à un public éloigné des services avec au moins deux rotations hebdomadaire à destination des marchés et des PEM du territoire. Enfin, les visiteurs du territoire comme les touristes trouveront de nouvelles solutions inexistantes pour le moment sur plusieurs secteurs.

Quels sont les clefs de réussites et les leviers facilitateurs du projet ?

La prise en compte des enjeux de mobilité en milieu rural est assez récente au niveau national. Elle a permis grâce à des financements sur plusieurs thématiques d’enclencher une dynamique sur le territoire. La réussite du projet au niveau local a nécessité un travail de diagnostic qui a débuté à l’échelle du territoire du SCoT de la vallée de l’Ariège avec l’élaboration du Plan Global de Déplacement. Ce dernier a dépassé les limites des EPCI pour travailler sur les enjeux de déplacement à l’échelle du bassin de vie aussi bien en interne qu’avec l’extérieure. Il a permis de mettre en place un plan d’actions sur plusieurs années en partant d’un diagnostic, d’objectifs stratégiques et de leviers d’actions.
Au niveau de la communauté d’agglomération, après un travail de consultation des associations, du conseil de développement et des agents de la collectivité, la nouvelle mandature a adopté son projet de territoire « agglo 2026 » pour les six années à venir. Une partie importante du projet de territoire vise à mettre en place des actions en faveur de la mobilité du quotidien. De plus, l’arrivée d’un chef de projet mobilité début 2021 et la mise en place à partir de mi-2022 du versement mobilité sur le territoire apporte de l’ingénierie et des financements pour la mise en œuvre du projet.
La mise en place d’un plan d’actions pluriannuel validé par un consensus politique de l’ensemble des acteurs en lien avec la mobilité est essentielle. Cela passe par le fait d’annexer le PGD ou du plan vélo aux documents de planification du territoire. Deuxièmement, l’articulation de l’ensemble des offres de mobilité alternatives à la voiture individuelle est également indispensable pour être lisible, fluide et simple pour les habitants et visiteurs du territoire. Le projet proposera à terme une offre multimodale complète (aménagement de voirie, stationnement et services vélo, offre de transport en commun et à la demande, urbanisme cohérent avec la mobilité active, nœuds de correspondance au niveau des PEM, services innovants etc…). L’usage effectif de ces services par les habitants sera un facteur primordial de réussite. Cependant, cela passe par une communication qui devra être lancée pour pouvoir toucher l’ensemble des publics cible du territoire : des scolaires aux seniors en passant par les actifs et les publiques plus précaires. En effet, le changement de pratique de la population sera un processus long pour sortir des habitudes de déplacement encrées depuis des années.

42.9636859, 1.6087072

Chapitre mobilité du projet de territoire « Agglo 2026 »

Communauté d’agglomération Pays Foix Varilhes

En savoir plus