Covid19 - Toutes les informations et les modalités de fonctionnements des mobilités prises pour pallier la crise sont disponibles sur le site du gouvernement

LAB'MOB FRASNE DRUGEON

amener les collectivités, les habitants, les acteurs économiques et sociaux à s’impliquer dans la question centrale et sociétale des mobilités, dont les enjeux en matière de transition énergétique et d’aménagement du territoire sont déterminants sur pour l’avenir

Quelle est l’innovation portée par le projet ?

Une démarche particip’active à travers une approche comportementale et des expérimentations pour modifier les comportements de mobilités

Année de mise en oeuvre
2021

Comment le projet fonctionne ?

La Communauté de communes est située dans la seconde couronne urbaine de Pontarlier aux portes de la Suisse. L’explosion démographique des 30 dernières années a de lourdes conséquences en matière de développement économique, d’augmentation de la circulation routière, d’urbanisation et de pressions environnementales. Si le territoire dispose d’un réseau SCNF et TER, l’usage de la voiture individuelle reste majoritaire sur ce territoire diffus. Ce projet vise à trouver des solutions opérationnelles pour répondre à la nécessité urgente de réduire les GES et aux directives du PCAET du Pays du Haut-Doubs.
Le laboratoire des mobilités sera un outil concret d’aide à la décision et de planification transversal pour les 15 prochaines années, un vecteur d’animation et d’expérimentation de la politique publique pensé par les usagers, pour les usagers. L’ambition est celle de répondre à l’objectif de réduction des GES entériné dans la loi énergétique de 2015, qui fixe la baisse de 40% des GES d’ici à 2030, en visant une amélioration à l’utilisation massive et individuelle de la voiture.  
Les objectifs sont ceux établis dans les outils de planification que sont le SCOT et le PCAET du Pays du Haut-Doubs :
-    Encourager les moyens de transport moins polluants et collectifs avec une faible empreinte carbone pour une réduction des émissions de GED émis par le transport
-    De créer des services de mobilités qui répondent aux besoins et aux comportements des habitants pour limiter les déplacements, développer les complémentarités locales pour se déplacer autrement
-    Lutter contre la précarité énergétique et l’isolement lié au manque d’alternative à la voiture individuelle, spécialement chez les personnes âgées, les jeunes sans permis, les personnes isolées, les personnes sans ressources
La stratégie du laboratoire des mobilités repose sur une méthode différente des schémas de mobilités classiques. La CFD veut faire des mobilités une question sociale, sociétale et citoyenne .Au-delà d’une approche méthodologique fonctionnelle des mobilités, l’ambition du schéma de mobilités de la CFD sera d’imaginer des actions locales innovantes en passant par l’analyse des comportements, l’expérimentation, la rencontre, l’échange, en associant les habitants, les entreprises, les associations, les élus, pour que chacun s’interroge sur ses comportements, s’approprie les solutions trouvées collectivement et engage des changements d’habitudes durables.  
 

Quels sont les usagers concernés par le projet ?

Le projet cible 3 types de publics :  
-    ceux qui possèdent les moyens de mobilité individuels sans contraintes et ne recherchent pas d’alternative, ils contribuent chacun à l’émission de GES même si certains ont conscience des impacts de l’usage de la voiture individuelle sur le réchauffement climatique
-    ceux qui utilisent des services de mobilité collectifs ou partagés pour raisons, pratiques financières, ou écologiques.  
-    ceux qui sont en recherche de services de mobilité pour des raisons d’isolement ou de précarité
La spécificité locale qui marque profondément les comportements de mobilité est l’emploi frontalier et les dynamiques déplacements associés.

 

Quels sont les clefs de réussites et les leviers facilitateurs du projet ?

Au-delà de la connaissance quantitative de la part modale des différents usages qui sont réalisés dans la plupart des schémas de mobilité, c’est surtout l’objectif de compréhension des comportements des habitants qui sera recherché via une approche sociologique et comportementale. Un service mobilité peut exister mais ne sera pas forcément utilisé s’il ne répond au besoin de l’individu. Nous vivons dans une société hypermobile où les moyens de communication et de transports ont changé, le rapport à l’espace-temps s’est transformé, la Mobilité est source de paradoxe car elle renvoie directement à la notion de liberté ou de contraintes, d’autonomie ou de dépendance, de déplacements ou d’ancrage, de différenciation sociale, d’individualité ou de précarisation.
L’approche sociologique et comportementale sera l’innovation fondamentale du laboratoire des mobilités. Elle permettra d’aborder la question à la fois individuelle et collective de la transition énergétique et du changement climatique.
Le laboratoire des mobilités aura pour vocation de faire s’exprimer et faire expérimenter les usagers. C’est la seule solution pour imaginer des solutions de mobilités qui soient comprises et utilisées par les futurs usagers.
Le recueil des points de vue des élus, des institutionnels, des acteurs socio-économiques, des différents publics cibles dans le cadre d’une concert’action dont les modalités seront définies par le laboratoire des mobilités. Cela pourra se faire grâce à des entretiens réalisés en face à face, sous la forme d’ateliers participatifs, d’entretiens téléphoniques en soirée pour toucher les habitants qui ont très peu de temps disponibles et ne sont pas captifs des démarches des collectivités.
L’objectif sera d’inventer des nouvelles formes d’expérimentation pour que chaque usager soit à la fois conscient de ses pratiques et de son impact environnemental et soit prêt à envisager une modification de ses pratiques, un changement d’habitudes pour le bien-être individuel, sociétal et environnemental. Il s’agira donc d’identifier les freins et les peurs des usagers au changement.
Le laboratoire des mobilités proposera des expérimentations de solutions sous forme d’évènementiel pour que les différents publics testent les solutions en réel et vivent des expériences, pour construire les services adaptés aux besoins des différents publics.

 

46.8568896, 6.1612862

LAB'MOB FRASNE DRUGEON

Communauté de communes du plateau de Frasne et du Val du Drugeon

Pour en savoir plus