Covid19 - Toutes les informations et les modalités de fonctionnements des mobilités prises pour pallier la crise sont disponibles sur le site du gouvernement

COEUR DU VAR MOBILITES : UNE STRATEGIE POUR LE TERRITOIRE

ancer dans une stratégie Mobilités afin de se positionner sur la prise de compétence (cf. LOM) et de saisir les opportunités offertes pour adapter l’aménagement du territoire

Quelle est l’innovation portée par le projet ?

une élaboration itérative des différentes stratégies de l’EPCI autour de la mobilité ; une analyse des besoins qui part des habitants et des différents acteurs du territoire ; des nouvelles coopérations interdisciplinaires et inter-territoires

Année de mise en oeuvre
2022

Comment le projet fonctionne ?

L’élaboration de la stratégie s’appuiera sur plusieurs axes d’innovation et d’expérimentation au travers de :
- Sa construction qui sera menée de manière itérative avec l’élaboration du PCAET ce qui permettra notamment de traduire directement la stratégie mobilités en actions en faveur des modes les moins polluants. Par ailleurs, cette stratégie mobilités préparera l’évaluation et la révision du SCoT en 2022 permettant une prise en compte des objectifs mobilités de manière transversale et globale sur le territoire en faveur notamment d’un territoire des courtes distances, de la redynamisation des centres villes et de la préservation du cadre et de la qualité de vie.
- La coordination des acteurs du territoire qui sera un incontournable pour travailler sur de nouveaux sujets tels que par exemple la mobilité solidaire, le covoiturage ou le vélo avec notamment le Département, les communes et leur CCAS, les établissements de santé, les EPAHD, le pôle emploi, les entreprises, les associations d’usagers ou de cyclistes, la Région, les établissements scolaires…
- La coopération avec de nouveaux partenaires pour ouvrir le champ des possibles de la stratégie mobilités grâce à de nouveaux outils pour encourager l’utilisation des modes les moins polluants (BETA, ZENBUS, UBITRANSPORT, ADEME, CEREMA, la roue verte, CertiNergy…) mais aussi avec les SCOT voisins pour prendre en compte les enjeux supra-territoriaux et coordonner nos stratégies.
- L’analyse des besoins des usagers au plus proche des réalités de terrain et du quotidien pour adapter au mieux l’offre à la demande tout en tirant le meilleur parti de la palette des solutions mobilités (bénéfice/coût) tout en favorisant les usages les moins polluants et les logiques de territoire de proximité. Nous pourrons notamment nous inspirer des expériences issues du confinement COVID19 au travers des modes actifs, du TAD, du covoiturage, des circuits courts, des drives…
- La recherche de solutions innovantes de mobilité et la mise en œuvre de la stratégie via l’expérimentation
La phase de construction de la stratégie mobilités sera l’occasion d’expérimenter une idée, une solution.
La validation de cette piste de travail sera à consolider avec les nouveaux élus. Plusieurs thèmes émergent : covoiturage des courtes-distances, transport à la demande, place du vélo et aménagements cyclables, contrat de réciprocité entre la CCCV et les territoires environnants…
La place nouvelle que la Communauté de communes souhaite accorder à l’expérimentation et aux phases de test dans la mise en œuvre des actions vise à la fois à faciliter l’acceptation d’éventuelles reconfigurations de l’espace public auprès des usagers mais également s’accorder la possibilité de reconduire, revoir, ou mettre un terme aux expérimentations qui pourraient s’avérer insuffisamment concluantes.

 

Quels sont les usagers concernés par le projet ?

Plusieurs cibles : les actifs et les déplacements domicile/travail mais aussi les jeunes sur du domicile/établissement scolaire, et les captifs et les personnes isolées ou en difficulté

Quels sont les clefs de réussites et les leviers facilitateurs du projet ?

Un contexte favorable à l’élaboration d’une stratégie mobilité :
•    La LOM et la nécessité de réfléchir à la prise de compétence avant le 31/3/2021
•    Des élus sensibilisés et motivés par les questions de mobilité
•    Une évaluation de la mise en œuvre du SCoT à faire en 2021 dont la cible prioritaire était les déplacements. Et une décision de révision du SCoT à prendre avant avril 2022
•    Un PCAET qui entre en 2021 dans l’élaboration de sa stratégie et de son plan d’actions
•    La Communauté de communes qui depuis le 1/1/2020 est devenu gestionnaire d’un service régulier de transport dans son intégralité pour le compte de la Région.
•    Une crise sanitaire qui aura permis de mettre en lumière l’intérêt de mener des expérimentations
-    Des élus moteurs
-    Des appuis techniques et financiers de l’ADEME, du CEREMA, de France Mobilités, de l’audat.var, de AGIR
-    Une visibilité, un retour d’expériences grâce à une participation au réseau d‘échanges avec TENMOD
-    Les moyens humains, financiers et techniques limités dont dispose la Communauté de communes
-    La difficulté de mobiliser les acteurs en temps de COVID
-    Jouer sur l’ensemble des leviers de la mobilité dans tous les aspects qu’elle recouvre, en intégrant la mobilité au cœur de toutes les autres politiques publiques
-    Mobiliser au maximum les soutiens financiers proposés par les acteurs ADEME, Etat, Région notamment
-    Compter sur la coordination et la participation de l’ensemble des acteurs du territoire : économiques, sociaux, sportifs, touristiques
-    Planifier les actions dans le temps et donner la priorité aux actions financées et dont les contraintes de mise en œuvre ont été levées.

 

43.3824783, 6.3064351

COEUR DU VAR MOBILITES : UNE STRATEGIE POUR LE TERRITOIRE

Communauté de communes Cœur du Var

Pour en savoir plus