Covid19 - Toutes les informations et les modalités de fonctionnements des mobilités prises pour pallier la crise sont disponibles sur le site du gouvernement

Carrefour de la mobilité sociale et solidaire en milieu rural

Mercredi 18 septembre 2019 à 16h00 - salle de la Moutète à Orthez (64)

Comment améliorer les déplacements dans les zones rurales et périurbaines ?

Comment faciliter les déplacements des personnes fragiles ?

Comment garantir à chacun la possibilité de se déplacer pour accéder à l'emploi, à la formation, à la santé, à la culture ?

Les français ne sont pas égaux face aux transports et à la mobilité. Deux formes d'inégalité limitent la mobilité : d'une part le facteur géographique d'éloignement dans les territoire de faible densité, et d'autre part, les difficultés de certaines personnes pour disposer et utiliser les équipements et services nécessaires à la mobilité (automobile, équipement numérique, par exemple). Ainsi, les territoires moins denses, ruraux, périurbains, les petites villes, les villes moyennes, les quartiers périphériques, les personnes à mobilité réduite, les personnes non motorisées ou sans permis, les seniors, les personnes pauvres ou en situation de précarité...peuvent être "fragilisées" au regard de la mobilité, avec peu - ou parfois pas - d'offre alternative à la voiture individuelle. Cette fragilité est vécue par des millions de français, en Béarn, dans les Pyrénées-Atlantiques, et partout ailleurs dans l'hexagone.

L'enjeu principal est la cohésion entre territoires et entre citoyens, et l'autonomie de chacun.

Il s'agit d'assurer, pour les habitants des territoires ruraux et pour les personnes fragiles, l'accès aux services et aux activités essentielles (santé, emploi, éducation, formation, services publics, culture, loisirs et commerces..), à un coût raisonnable y compris pour les collectivités.