Effectuer une recherche sur le site.

Mobilités en Biovallée

Utiliser tous les véhicules privés et publics pour le premier et le dernier kilomètre en milieu rural

Quelle est l’innovation portée par le projet ?

Appli mobile incluant tous les véhicules, privés et publics, pour aller « où l’on veut, quand on veut, sans réservation obligatoire », -> stations de mobilité connectées pour changer de moyen de transport et rendre l’application accessible à tous et partout.

Année de mise en oeuvre
2018

Comment le projet fonctionne ?

Sur notre territoire rural, les distances engendrent une très forte dépendance à la voiture qui est facteur majeur de pollution. Posséder un véhicule est un budget élevé et les niveaux de rémunération sont peu élevés. Diminuer les voitures est un enjeu dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Cela permet de compiler toutes les offres de transport, proposer des solutions en temps réel, avoir des équipements connectés pour changer de moyens de transports et accéder aux offres de transport sans smartphone avec l’objectif  « d’aller où l’on veut à tout moment, sans réservation préalable ».

L’application mobile  localise les moyens de transport disponibles (cars, trains, voitures privées …), calcule des solutions et met en relation. Les stations de mobilité sont des lieux connectés pour changer de moyen de transport. Elles sont adaptées aux besoins en utilisant et complétant les équipements existants (arrêts de car, gares …).  Elles seront équipées ad minima d’un anneau pour accrocher un vélo et d’un dispositif connecté de signalement stop ; ad maxima d’abris sécurisés et de bornes d’accès à l’application sans smartphone ou en zone blanche.

Quels sont les usagers concernés par le projet ?

1er public cible : « navetteurs ». 2ème public : jeunes adultes n’ayant pas de voiture. 3ème public jeunes (16-18 ans) et leurs parents pour trajets vers leur établissements scolaires et trajets loisirs (sports, culture, relations sociales). 4ème public : tout conducteur

Quels sont les clefs de réussites et les leviers facilitateurs du projet ?

Idéalement le dispositif doit être étendu aux territoires voisins pour une réponse cohérente aux besoins de déplacement des habitants et atteindre une masse critique d’utilisateurs suffisante pour rendre service. Sur notre territoire, le déplacement le plus problématique est le premier/ dernier kilomètre (partir de chez soi, se rendre au travail, faire ses courses). Les moyens existants (transport en commun, covoiturage) peinent à y répondre et sont en conséquence « sous-utilisés ». Mobilités en Biovallée a pour ambition de résoudre cette problématique.

Un projet qui s’appuie sur le contexte local : un territoire rural avec une pratique du stop et du covoiturage de voisinage déjà bien développés ; une forte demande sociale sur les alternatives à la voiture individuelle et sur le regroupement des informations qui sont éparpillées.

Une action mobilité qui est personnalisée au territoire est un facteur d’adhésion fort et permet de relayer les offres existantes.

Une dimension expérimentale qui permet d’adapter au fur et à mesure les actions et d’impliquer différentes partie prenante.

Avoir l’accord des différentes parties prenantes (publiques et privées) pour être réunies dans une même plateforme prend du temps et pose des contraintes techniques

La dimension expérimentale suppose une prise de risque et peut engendrer des retards et des problèmes.

Une démarche de résolution des problèmes par phase : la réunion des acteurs se fait à mesure des exigences techniques et des impératifs économiques et politiques.

Une démarche d’expérimentation qui permet de poser les problèmes et d’analyses les solutions.

La constitution de cellules locales réunissant des acteurs locaux (usagers, collectivités, opérateurs, associations, entreprises) permet de penser des solutions localement adaptées.

L’action prend appui sur les opérations immédiatement réalisables et agrège les offres par étapes.

44.736, 4.9784099999999

Mobilités en Biovallée

Communauté de communes du val de Drôme

pour en savoir plus