Covid19 - Toutes les informations et les modalités de fonctionnements des mobilités prises pour pallier la crise sont disponibles sur le site du gouvernement

PIA 4 - Consultation territoriale - Stratégie d’innovation « digitalisation et décarbonation des mobilités »

Ouvert jusqu'au 1er mars 2021

Stratégie d’innovation « digitalisation et décarbonation des mobilités » - Consultation des territoires

Contexte

La stratégie d’accélération « digitalisation et décarbonation des mobilités », du programme d’investissements d’avenir 2021-2025, dont la préparation a été annoncée le 8 Janvier 2021, a pour ambition de faire de la France un leader mondial des transports décarbonés et digitalisés, face à une concurrence internationale accrue.
Plus particulièrement, la stratégie d’accélération vise à :

  • Participer à décarboner le secteur des transports, en particulier en jouant sur :
    • Le report modal, notamment de la voiture particulière aux transports publics et partagés, du mode routier vers les modes massifiés ferroviaire et fluvial pour ce qui concerne le transport de marchandises, dans le contexte de la stratégie nationale pour le fret ferroviaire (fin 2020) et de la stratégie nationale portuaire.

    • L’optimisation de l’utilisation des véhicules et moyens de transport, notamment par l’automatisation, la digitalisation ou des solutions modulaires, notamment pour les petites lignes ferroviaires (ex. possibilité de service à la demande plutôt qu’horaires fixes, etc.)

    • La décarbonation des énergies consommées par les véhicules et infrastructures et l’efficacité énergétique, en particulier là où cette thématique n’est pas ou peu prise en compte par les autres stratégies d’accélération (notamment fonctionnalités énergétiques des infrastructures)

  • Améliorer concrètement les déplacements au quotidien, pour tous les citoyens et dans tous les territoires (objectif de la Loi d’orientation des mobilités du 24 décembre 2019)

  • Faire émerger un certain nombre de solutions françaises compétitives dans un domaine en pleines mutations au niveau mondial (mobilités et logistiques)

Pour répondre à ces enjeux et positionner la France au sein des tendances d’innovation qui se dégagent au niveau européen et mondial, les axes et thématiques d’innovation suivants ont été pré-identifiés :

  • Optimisation de l’exploitation
    • Solutions ferroviaires pour les petites lignes, trains légers innovants et infrastructures associées
    • Eco-conception, recyclabilité et multifonctionnalité énergétique des infrastructures routières
    • Propulsions alternatives, efficacité énergétique, conception et fin de vie des navires et bateaux
  • Transformation numérique
    • Digitalisation des flux, chaînes et interfaces logistique (tous modes)
    • Digitalisation du transport ferroviaire
    • Gestion et régulation multimodales des mobilités voyageurs
  • Automatisation
    • Automatisation du transport ferroviaire
    • Automatisation du transport routier de personnes et de biens
    • Automatisation des navires et bateaux

 

Questionnaire en ligne

Accéder au questionnaire en ligne

Objectifs et modalités du questionnaire

La préparation de la stratégie d’innovation donne lieu à une large consultation : Les éco-systèmes, secteurs, filières et acteurs de la recherche, actifs sur les thématiques ci-dessus, sont consultés.

Au-delà, la présente consultation a pour objet de recueillir les contributions de tout acteur des territoires intéressé par les thématiques d’innovation dans les transports, en indiquant les thématiques d’innovation qui lui semblent présenter les enjeux les plus importants, au regard des besoins des territoires et/ou de leurs impacts possibles sur ces territoires.

Les organisations nationales de collectivités locales seront consultées, postérieurement et à la lumière des retours du présent questionnaire.

Les thèmes d’innovation mentionnées dans les réponses devront concerner les transports et la mobilité (à l’exclusion des enjeux du développement des batteries et de l’hydrogène pour les transports des véhicules routiers et ferroviaires, abordés dans d’autres stratégies d’innovation).

Un thème d’innovation doit être entendu comme suffisamment générique, l’objet du présent questionnaire n’est pas de recenser des projets précis.

Le présent questionnaire ne constitue pas un appel à projets ni un appel à manifestations d’intérêt.

Une synthèse de ce questionnaire sera rendue publique, dans laquelle aucune contribution individuelle nominative n’apparaîtra.
Les réponses aux questionnaires sont attendues au plus tard le 1er mars 2021.

Questionnaire en ligne

Accéder au questionnaire en ligne